Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay

- PARIS

expo_cercle_3 MIRÓ

03/10/2018 > 04/02/2019

Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 VAGUES DE RENOUVEAU

06/10/2018 > 06/01/2019

Fondation Custodia - PARIS

LA NEWSLETTER

Une sculpture à observer recto-verso au musée du Louvre

Aurélia Antoni 21 novembre 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Parmi les merveilles du musée du Louvre, certaines sont incroyablement insolites ! C’est le cas de « Hermaphrodite endormi », une sculpture de la collection Borghèse découverte à Rome en 1608. Il s’agirait sûrement d’une copie dont la version originale daterait du IIe siècle av. J.-C. Mais le matelas fut réalisé quelque temps après sa découverte, lorsque le cardinal Scipion Borghèse confia la tâche au sculpteur baroque italien Le Bernin. Quelle aventure !

Hermaphrodite endormi, 2e siècle après J.-C. ?, d’après un original grec créé vers 150 avant J.-C., Découvert près des thermes de Dioclétien à Rome (Italie), marbre grec

L’effet de surprise est complet ! De dos, la statue paraît un nu féminin classique de la sculpture hellénistique : l’élégante chevelure, les jambes sensuellement allongées en état de demi-sommeil… Mais en contournant l’œuvre, le visiteur découvre un sexe masculin des plus réalistes.

Un sujet étonnant, qui intrigue depuis la nuit des temps. Selon le mythe, Hermaphrodite serait le fils d’Hermès et d’Aphrodite qui avait refusé de succomber aux avances de la nymphe Salmacis. Cette dernière l’aurait plutôt mal pris puisqu’elle persuada Zeus d’unir les deux corps pour toujours : d’où la naissance d’un être bisexué aux courbes féminines doté d’un sexe masculin.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE