Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay

- PARIS

expo_cercle_3 MIRÓ

03/10/2018 > 04/02/2019

Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 VAGUES DE RENOUVEAU

06/10/2018 > 06/01/2019

Fondation Custodia - PARIS

LA NEWSLETTER

Les « Oiseaux de nuit » d’Edward Hopper

Aurélia Antoni 11 novembre 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Nighthawks (« Oiseaux de nuit » en français) est sans doute le plus connu des tableaux d’Edward Hopper. On y voit des clients, assis au comptoir d’un restaurant (ou « diner » en anglais) ouvert toute la nuit sur l’avenue Greenwich à New York. Mais mis à part la localisation, que savons-nous réellement des personnages ? Que se passe-t-il dans cette scène hors du temps ?

Edward Hopper (1882–1967), Nighthawks, 1942, huile sur toile, 84,1 cm × 152,4 cm, Art Institute of Chicago

Aucune entrée. Point d’horloge. Le peintre tient le spectateur à l’écart de la vie des personnages, comme si nous étions de l’autre côté de la rue, sur le trottoir. Nous sommes seuls mais ne sommes pas les seuls. Aucun personnage ne converse réellement même si des liens peuvent être envisagés. Cet homme et cette femme sont-ils en couple ? Le barman est-il sur le point de s’adresser à la jeune femme ? Qui est cet homme mystérieux qui nous tourne le dos ? Nos quatre « noctambules » demeurent une énigme qui nous laisse avec une froide impression de solitude et d’angoisse. 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE