Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay

- PARIS

expo_cercle_2 CLEMENCEAU, LE COURAGE DE LA RÉPUBLIQUE

01/11/2018 > 10/02/2019

Panthéon - PARIS
expo_cercle_3 MADAGASCAR

18/09/2018 > 01/01/2019

Musée du quai Branly - Jacques Chirac - PARIS
expo_cercle_4 TRÉSORS DE KYŌTO

26/10/2018 > 27/01/2019

Musée Cernuschi - PARIS

LA NEWSLETTER

Grande rétrospective Edward Burne-Jones à la Tate Britain !

Aurélia Antoni 29 octobre 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Événement exceptionnel de cette rentrée 2018, la rétrospective consacrée au peintre préraphaélite Edward Burne-Jones (1833-1898) à la Tate Britain de Londres… Plus de 150 œuvres comprenant peintures, vitraux et tapisseries illustrent l’incroyable carrière d’un artiste autodidacte qui gagna une renommée internationale. Chevaliers arthuriens, femmes maudites et anges bibliques peupleront le musée jusqu’au 24 février 2019 !

Edward Burne-Jones, L’Amour parmi les Ruines, 1870-73, peinture à l’huile, collection privée 

En quarante ans de peinture, que de chefs-d’œuvre ! On ne peut que s’émerveiller devant les peintures monumentales telles que L’Amour parmi les Ruines (1870-73) ou La Roue de la Fortune (1883). C’est un monde enchanté qui s’agite sous nos yeux, mettant en scène des êtres mélancoliques à la beauté saisissante.

Rejetant l’académisme ambiant, Burne-Jones s’engage dans une peinture renvoyant à l’avant Renaissance, à l’avant Raphaël, un art médiéval libre et authentique. La couleur, les symboles, les références littéraires et la nature sont au cœur des préoccupations artistiques depuis quelques temps. Mais le peintre anglais emmènera le mouvement initié par John Ruskin encore plus loin, appliquant les principes préraphaélites au décor, au mobilier et à l’illustration de livre. Au point qu’il deviendra la figure majeure du courant symboliste !

Vitraux, portraits, arts décoratifs… Avec William Morris, Burne-Jones envahit tous les arts de sa touche sublime. L’espace de quelques heures, le visiteur déambule à travers l’imaginaire et l’esthétique préraphaélites. Quelle aventure artistique !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE