Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 FENDRE L'AIR

27/11/2018 > 07/04/2019

Musée du quai Branly - Jacques Chirac

- PARIS

expo_cercle_2 TRANSMISSION/TRANSGRESSION

03/10/2018 > 03/02/2019

Musée Bourdelle - PARIS
expo_cercle_3 TRÉSORS DE KYŌTO

26/10/2018 > 27/01/2019

Musée Cernuschi - PARIS
expo_cercle_4 MIRÓ

03/10/2018 > 04/02/2019

Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 JOAN MIRÓ

03/10/2018 > 04/02/2019

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS

LA NEWSLETTER

« Christina’s World », l’emblème du musée d’art moderne de New York

Aurélia Antoni 8 octobre 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Achetée en 1948 par le directeur du musée Alfred Barr pour seulement 1 800 dollars, « Christina’s World » (« Le Monde de Christina ») déploie une magie surprenante, une immersion dans une scène presque cinématographique. Seul devant la toile, le visiteur ne peut que s’interroger : Qui est donc cette jeune fille perdue dans le paysage ? A-t-elle besoin d’aide ?

Andrew Wyeth, Christina’s World (Le monde de Christina), 1948, détrempe sur panneau, Musée d’art moderne de New York.

Allongée dans l’herbe, nous tournant le dos tout en scrutant une ferme lointaine, Christina laisse planer le mystère. Est-elle blessée ? Est-elle abandonnée ? Lorsque le peintre américain Andrew Wyeth réalise l’œuvre, il se souvient d’une scène marquante. Un été, en regardant par le fenêtre de sa maison estivale du Maine, il surprend sa voisine Christina Olsen cueillir des myrtilles dans un champ. Souffrant d’une maladie neuro-musculaire, la jeune fille avait perdu l’usage de ses jambes à l’aube de la trentaine. 

Frappé par cette vision, le peintre décide de représenter cet affaiblissement physique, preuve d’une réelle force spirituelle. Il la représente ainsi dans l’immensité d’un champ, peignant soigneusement chaque brin d’herbe qui l’entoure. Les dimensions sont exagérées afin d’augmenter l’impression de solitude. La ferme grise à l’horizon fut ajoutée un peu plus tard, sans doute pour évoquer cette vie à laquelle Christina se raccroche avec courage. 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE