Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 MEIJI

17/10/2018 > 14/01/2019

Musée Guimet

- PARIS

expo_cercle_2 MIRÓ

03/10/2018 > 04/02/2019

Grand Palais - PARIS
expo_cercle_3 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_4 TADAO ANDO, LE DÉFI

10/10/2018 > 31/12/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 LE CUBISME

17/10/2018 > 25/02/2019

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

« Âlathar, seul(e) après Daesh » l’exposition choc de la rentrée !

Aurélia Antoni 17 septembre 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Après les plages et les cocotiers, retour à la réalité. L’archéologue-photographe Lara-Scarlett Gervais expose son travail au Palais des Nations de Genève jusqu’au 21 septembre, exhibant la réalité crue des des dégâts matériels engendrés par Daesh entre la Syrie et l’Irak. L’évacuation des œuvres du Musée de Palmyre, les destructions du site de Nimroud… Les photographies sont bouleversantes. 

Lara-Scarlett Gervais, Anthropomorphe, Nimroud, Plaine de Ninive, Irak, décembre 2016 – Réduit en morceaux par l’organisation Etat islamique, ce grand taureau ailé anthropomorphe, était un des génies protecteurs du palais de Nimroud, capitale assyrienne XIIIème siècle avant J.C.

Le visiteur s’immisce au coeur de la guerre, en plein réveil après une nuit de bombardements. Cette école au coin de la rue, l’immeuble de mon voisin, la sculpture de la place. Nul besoin d’effort pour ressentir cette violente perte de repère et ces deuils matériels. On s’attarde sur Malwiya, une splendide photographie d’un exceptionnel minaret endommagé par une bombe alors que sa mosquée fut la plus grande du monde pendant 400 ans. Ou ce soldat américain debout sur les ruines d’une sculpture représentant un taureau ailé anthropomorphe, symbole protecteur depuis le XIII° siècle.

Pour l’archéologue et photographe Lara-Scarlett Gervais, les dégradations matérielles qu’a subi le patrimoine irakien sous le joug de Daesh mérite toute notre attention. Si l’exposition est soutenue par les Nations Unies, aucune action n’a été lancée alors que l’Irak nécessite des aides urgentes. Afin d’évaluer les dégâts à Bagdad et à Mossoul et participer à la reconstruction du pays, une levée de fonds a été mise en place depuis juillet. À ce jour, Lara-Scarlett Gervais a déjà commencé son travail mais n’a pas encore atteint son objectif de 3 800 €…

Pour en savoir plus et participer à l’effort de reconstruction, rendez-vous sur le site Ulule.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE