Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay

- PARIS

expo_cercle_3 MIRÓ

03/10/2018 > 04/02/2019

Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 VAGUES DE RENOUVEAU

06/10/2018 > 06/01/2019

Fondation Custodia - PARIS

LA NEWSLETTER

La photographie de mode s’expose chez YellowKorner

Aurélia Antoni 22 août 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

À partir de demain et jusqu’au 3 octobre, la galerie YellowKorner présente « Fashion Legends », une exposition de clichés iconiques… de mode ! Depuis les années 1930 jusqu’aux années 1970, les photographes ont expérimenté au point d’élever leur pratique, la photographie de mode, au rang d’art. Hommage à ces talents qui sublimèrent le corps féminin avec style !

John Rawlings, Accessories And Surrealism

Au début du XXe siècle, aucune photographie de mode n’habillait encore la presse hebdomadaire féminine. Il était question de gravures, parfois en couleurs, pour compléter les descriptions des nouvelles modes vestimentaires. 

C’est dans les années 30 que le ton est donné par le talent d’Edward Steichen. Le photographe, reconnu alors pour son travail pictorialiste, capture la collection de Paul Poiret pour la revue “Lucien Vogel Art & Décoration”. Le clair-obscur prend une part de mystère, la sensualité s’immisce dans la nuance. La série de clichés devient le premier pas officiel de la photographie de mode. 

Les éditeurs de revue commencent donc à parier sur cette nouvelle pratique. « Vogue » lance l’initiative et peu à peu, les illustrations disparaissent totalement. Certains photographes excellent et impose leur regard sur la mode. 

George Hoyningen-Huene, Models in Jersey Swimwear 

George Hoyningen-Huene, par exemple, se nourrit des mouvements artistiques et propose de réelles compositions géométriques inspirées du constructivisme et du suprématisme. Dans un autre univers, Sir Cecil Beaton immortalise la famille royale dans un style élégant et sophistiqué. Photographe pour le « British Vogue », ce sont ses portraits d’Audrey Hepburn ainsi que son rôle de photographe officiel de la cour d’Angleterre qui l’élèveront aux plus hautes sphères. 

Avec l’utilisation de la couleur en photographie, les professionnels redoublent d’inventivité. Horst P. Horst s’en donne à coeur joie, capturant les collections des grands couturiers d’abord pour « Vogue France » puis pour la version américaine. Dans les années 50, il se tourne vers le nu masculin avec force et grâce. 

L’inventif Erwin Blumenfeld, le surréaliste John Rawlings ou encore le précurseur Albert Watson s’affirment également dans l’exposition « Fashion Legends ». Enfin, les clichés de mode trouvent leur lettre de noblesse dans ce bel accrochage. Quelques tirages en édition limitée sont même en vente ! 

Erwin Blumenfeld, Red Bathing 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE