Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 ALPHONSE MUCHA

12/09/2018 > 27/01/2019

Musée du Luxembourg

- PARIS

expo_cercle_2 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_3 FRANZ WEST

12/09/2018 > 10/12/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 MADAGASCAR

18/09/2018 > 01/01/2019

Musée du quai Branly - Jacques Chirac - PARIS

LA NEWSLETTER

5 expos aux frontières

Aurélia Antoni 21 août 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Belgique, Suisse, Espagne… Aux frontières, l’art s’invite pour vous offrir de charmantes escapades aoûtiennes ou septembristes ! À mi-chemin entre terre natale et exotisme, cinq expositions surprenantes n’attendent que vous…

Skyscraper (the Bruges Whale), StudioKCA, Triennale de Bruges 2018

1. Raoul Dufy en Catalogne

Il y a guéri. Il y a lié de profondes amitiés. Et surtout, il y a peint de sa tendresse habituelle. Au musée d’art Hyacinthe Rigaud, on nous raconte l’histoire d’un Raoul Dufy habitant Perpignan. D’atelier en atelier, l’inspiration jaillit en musique, en couleurs et en paysage. On se délecte inlassablement d’une enivrante gestuelle et d’un esprit suave aux allures puériles. 

Infos pratiques : « Raoul Dufy, les ateliers de Perpignan 1940-1950 »Musée d’art Hyacinthe Rigaud, Perpignan, jusqu’au 4 novembre 2018.

Vue de l’atelier des enfants à l’exposition « Raoul Dufy, les ateliers de Perpignan 1940-1950 », Musée d’art Hyacinthe Rigaud © Musée d’art Hyacinthe Rigaud

2. Foi africaine en Suisse 

Au musée d’ethnographie de Genève, l’exposition « Afrique. Les religions de l’extase » lève le voile sur des croyances méconnues en proie aux préjugés. Parmi les œuvres photographiques et cinématographiques, les amulettes coraniques ou encore les objets de vaudou, le visiteur déambule dans une fascinante obscurité. Lorsqu’il retrouve la lumière, c’est avec l’esprit éclairci par des images saisissantes et des histoires de peuples lointains. 

Infos pratiques : « Afrique. Les religions de l’extase », musée d’ethnographie de Genève, Suisse, jusqu’au  6 janvier 2019.

Vue de l’exposition « Afrique. Les religions de l’extase » au MEG. Fabrice Monteiro, Holy 1, Holy 2 – série Vues de l’esprit, Sénégal, 2014 © MEG

3. Des miroirs au Guggenheim de Bilbao

Cet été, l’artiste portugaise Joana Vasconcelos envahit le Guggenheim de Bilbao. Colorées, ludiques et puissantes, ses installations se gravent instantanément dans la mémoire. Au programme, bague monumentale à l’extérieur et hélicoptère grandeur nature à l’intérieur. L’œuvre phare cependant, demeure ce gigantesque masque de miroirs qui inspira le titre de l’exposition « Je suis ton miroir ». Le féminisme débarque et marque encore une fois le territoire espagnol en écho à l’impressionnante araignée de Louise Bourgeois trônant à l’entrée de l’édifice.

Infos pratiques : « Joana Vasconcelos. Je suis ton miroir », musée Guggenheim de Bilbao, Espagne, jusqu’au 11 novembre 2018.

Joana Vasconcelos, Ill Be Your Mirror, 2017, Bronze et mirroirs, 356 x 682 x 537 cm, Édition de 7 + 1 PA, Collection de l’artiste © Joana Vasconcelos, VEGAP, Bilbao, 2018

4. Magique Baselitz à Colmar 

Halte obligatoire au musée Unterlinden de Colmar. Dans ce magnifique puits de lumière accueillant le retable d’Issenheim, Baselitz fête ses 80 ans et un renouveau artistique. Un lâcher-prise où le corps endolori flotte à la surface ou se noie parfois en eaux troubles. La magie suggestive demeure dans la peinture et trouve également sa force dans de spectaculaires sculptures en bois brut. Le maître prend de l’âge et gagne en hauteur…

Infos pratiques : « Corpus Baselitz », musée Unterlinden, Colmar, jusqu’au 29 octobre 2018.

Vue de l’exposition « Corpus Baselitz » au musée Unterlinden © Musée Unterlinden

5. L’art sur les canaux brugeois

Depuis mai déjà, la triennale d’architecture et d’art contemporain fait vibrer la Venise du Nord ! Bruges s’anime, au-delà de ses canaux romantiques et de ses habitations typiques. Le thème « Liquid city » (« ville liquide » en français) provient du sociologue et philosophe Zygmunt Bauman et célèbre la puissance de l’eau qui façonna le rayonnement de la ville dans le monde entier. Désormais, une majestueuse baleine recouverte de déchets s’élance à la surface de l’eau. Plus loin, des terrasses aquatiques ou une passerelle-sculpture invitent à s’immerger dans le charmant paysage belge ! 

Infos pratiques : Triennale de Bruges, Belgique, jusqu’au 16 septembre 2018.

Vue du pavillon du bureau d’architecture Selgascano, Triennale de Bruges 2018

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE