Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 FENDRE L'AIR

27/11/2018 > 07/04/2019

Musée du quai Branly - Jacques Chirac

- PARIS

expo_cercle_2 TRANSMISSION/TRANSGRESSION

03/10/2018 > 03/02/2019

Musée Bourdelle - PARIS
expo_cercle_3 TRÉSORS DE KYŌTO

26/10/2018 > 27/01/2019

Musée Cernuschi - PARIS
expo_cercle_4 MIRÓ

03/10/2018 > 04/02/2019

Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 JOAN MIRÓ

03/10/2018 > 04/02/2019

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS

LA NEWSLETTER

Notre guide d’expos estivales

Aurélia Antoni 30 juillet 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

« L’été se marque non moins par ses mouches et moustiques que par ses roses et ses nuits d’étoiles… » disait Marcel Proust. Alors partons rêver dans les musées, s’aérer l’esprit, contempler la magie et oublions pour un temps moustiques ou autres désagréments… Suivez notre guide par régions !

Claude Monet, Promenade sur la falaise, Pourville, 1882

Sud

Nicolas de Staël, au midi exactement

Quand le soleil est au zénith, de Staël en capte la magie. S’abreuver de la lumière forte, des couleurs ardentes, telle est la mission du peintre entre juillet 1953 et juin 1954 lorsqu’il s’installe en Provence. L’hôtel de Caumont d’Aix-en-Provence célèbre cette période lumineuse empreinte d’intenses révélations.

Infos pratiques : « Nicolas de Staël en Provence »Hôtel de Caumont d’Aix-en-Provence, jusqu’au 23 septembre 2018.

De l’Or plein le Mucem

Face à la mer, en plein soleil, de l’or à crever. L’or des riches, les trésors antiques et les lingots côtoient des œuvres contemporaines saisissantes. Le matériau ne laisse résolument pas insensible. La brillance médusante, la couleur insaisissable, l’éternelle beauté. Il est l’or d’aller au Mucem.

Infos pratiques : « Or », Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), Marseille, jusqu’au 10 septembre 2018.

Antony Gormley, Big Switch, 2014, Fonte de fer, courtesy de l’artiste & Galerie Thaddaeus Ropac , BIS 2018 / Photo Loic Deltour

Sud-Est

Saint-Paul de Vence : première Biennale au paysage !

Jusqu’au 31 août, la sculpture prend l’air à Saint-Paul de Vence. Pour cette première biennale, ce sont les œuvres de 17 artistes qui sortent se mêler au paysage. Le thème : « média-terra ».  Entre deux terres, entre terre et mer, rentre l’air et la matière ludique, déformante, jaillissante. La promenade sous les platanes promet de belles parenthèses.

Infos pratiques : Biennale Internationale Saint-Paul de Vence, jusqu’au 31 août. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel.

Sud-Ouest

Les Abattoirs de Toulouse en apesanteur : « Eduardo Chillida, La gravedad insistente » et « Gravité Zéro »

Sur le papier, il joue des pleins et des vides. Dans l’espace, il forge la pesanteur et la grâce. Méconnu du public français, Chillida est pourtant un maillon fort de la sculpture contemporaine. Avec l’artiste espagnol, la matière retrouve son essence. C’est le déploiement unique et puissant de la forme dans l’espace, de la ligne sculptée. Aux Abattoirs de Toulouse enfin, la vision de l’artiste s’expose de toute nature. Jusqu’au dernier souffle. À l’étage, l’exposition Gravité Zéro fait décoller l’art en destination du cosmos grâce au partenariat avec le laboratoire culturel du CNES, l’Observatoire de l’Espace.

Infos pratiques : « Eduardo Chillida – la gravedad insistente », les Abattoirs, Toulouse, jusqu’au 26 août, « Gravité zéro, Une exploration artistique de l’aventure spatiale… », jusqu’au 7 octobre.

Ouest

Exposition Debout ! Collection Pinault au Couvent des Jacobins. Boy with Frog de Charles Ray | Joel Le Gall

Debout ! au Couvent des Jacobins de Rennes

Dans ce lieu du XIVe siècle si récemment rénové, c’est un coup de théâtre qui s’opère. La collection Pinault, dotée de la modeste quantité de 3 000 œuvres, s’invite en star de l’art. Parmi les œuvres les plus insolites, on retrouve la Ferrari accidentée de Bertrand Lavier, la sculpture d’Hitler agenouillée Him ou encore le Boy with frog de Charles Ray.

Infos pratiques : « Debout ! » Couvent des Jacobins de Rennes, jusqu’au 9 septembre 2018. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel.

Nord

Vue de l’exposition « Né(e)s de l’écume et des rêves » au MuMa, photo : exponaute

Haute Dentelle, hautes illusions !

Elle habillait les princesses comme les attelages de voitures. Cet été, elle trompe l’œil et se fait poète. À la Cité de la dentelle et de la mode de Calais, le si raffiné tulle à motif passe sous les doigts des créateurs contemporains qui ont de la suite dans les idées. On y retrouve par exemple, une pièce de la maison Darquer restituant une macrophotographie de larmes. Le tissu s’intériorise, comme à fleur de peau.

Infos pratiques : « Haute dentelle », Cité de la dentelle et de la mode de Calais, jusqu’au 6 janvier 2019. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel.

Nord-Ouest

Un été au Havre, nouvelle édition 2018

Au Havre, l’été revient et la culture est en fête ! L’édition « Un été au Havre » se réitère pour le plus grand bonheur des familles. Vous y admirerez les installations qui ont fait fureur l’an précédent, mais aussi des œuvres inédites, des parcours et des expositions temporaires. Les géantes sculptures de Fabien Mérelle feront face à la mer, tout comme l’exposition estivale du MuMa, « Né(e)s de l’écume et des rêves ». Enchantement au programme.

Infos pratiques : Retrouvez le programme complet sur le site dédié.

Nord-Est

Couples modernes au Centre Pompidou de Metz

L’expo qui remplacera votre magazine de plage people, c’est bien « Couples modernes ». Picasso et Dora Maar, Frida Kahlo et Diego Rivera, Emilie Flöge et Gustav Klimt… Chez les artistes passionnés, l’amour se vit intensément, sans demi-mesure. Trios ou infidélités, il y a de quoi se mettre sous la dent au Centre Pompidou de Metz. Ils se sont aimés mais surtout, ils se sont inspirés.

Infos pratiques : « Couples modernes » au Centre Pompidou de Metz, jusqu’au 20 août 2018.

Centre

Vue de l’exposition Contes de fées © Jean-Marc Teissonnier Ville de Moulins

Contes de fées au Centre national du costume de scène

Pas moins de 150 costumes enchanteront petits et grands. « La Belle au bois dormant », « Casse-Noisette », « Le Petit Prince »… On voit déjà apparaître sous nos yeux des sorcières aux nez crochus, des créatures magiques, des princesses magnifiques. Le textile donne vie, romance, exagère les lignes de Perrault ou de Shakespeare jusqu’à les actualiser royalement. Par la même occasion, on visite la ville qui forma Coco Chanel à la couture !

Infos pratiques : « Contes de fées » au Centre national du costume de scène, jusqu’au 4 novembre 2018.

Est

Vue de l’exposition « L’Atlas des Nuages » à la Fondation Schneider, photo : exponaute

L’Atlas des Nuages à Wattwiller

Cumulus, cirrus, stratus mais aussi cumulonimbus ! Et oui, l’exposition « l’Atlas des Nuages » à la Fondation François Schneider traite de cette masse d’eau en suspension dans l’atmosphère. Armée de moutons ou orage menaçant, le nuage revêt tous les visages. Au programme, Hicham Berrada provoque la colère d’une fumée bleue et Emilie Faïf fait respirer la matière blanche. Dans ce temple de l’eau et de l’art, on respire allègrement l’air pur de la légèreté.

Infos pratiques : « L’Atlas des Nuages » à la Fondation François Schneider de Wattwiller, jusqu’au 30 septembre 2018.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE