Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 VAGUES DE RENOUVEAU

06/10/2018 > 06/01/2019

Fondation Custodia

- PARIS

expo_cercle_2 FENDRE L'AIR

27/11/2018 > 07/04/2019

Musée du quai Branly - Jacques Chirac - PARIS
expo_cercle_3 TRÉSORS DE KYŌTO

26/10/2018 > 27/01/2019

Musée Cernuschi - PARIS
expo_cercle_4 LIGHT MATTERS

30/11/2018 > 03/02/2019

Espace Fondation EDF - PARIS

LA NEWSLETTER

Urbanus Cyclus au musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne

Anne Malary 31 mai 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Une cycliste escalade un immeuble, la vitesse tire ses cheveux à la verticale. Est-ce possible ? Avec cette affiche, le musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne nous dit que le vélo est partout dans la ville, et nous invite à découvrir toutes ses pratiques. Quittons les pistes cyclables, prenons le virage, le vélo nous mène à la rencontre des visages et reliefs de la ville contemporaine !

Pignon fixe Peugeot DL 121©Ryosuke Kawai

Dans les années 1960, le vélo est délaissé au profit des motos, des scooters, de l’automobile. Aujourd’hui, il fait de nouveau partie des modes de transport urbain privilégiés dans les grandes villes de France et d’Europe.

Il est même décliné à loisir. Les variantes au classique se nomment single-spreed, vélo à pignon fixe, triporteur, « cargo », BMX, polo bike… On s’en sert pour faire du sport ou par utilité. Pour traverser et pratiquer la ville, par conviction écolo ou éthique, et même par attrait esthétique.

Urbanus Cyclus décline en quatre parties les motivations des cyclistes de ville : plaisir et liberté, obligation et militantisme. L’ethnologue et cycliste François Portet a mené une enquête en interrogeant les usagers du vélo urbain, des vélotafeurs aux streeters…

Affiche fabricant de vélos Petit-Breton, coll. MA

Chacun adapte le vélo à l’envi ! Certains bricolent, ils montent leur propre pignon fixe. D’autres adeptes de freestyle et de Street en BMX évoquent le relief de la ville. Ils privilégient les architectures nouvelles, petits murets et larges esplanades idéales pour les figures. Ce panorama socio-culturel révèle l’attrait d’un art de vivre contemporain.

Et si l’on se demande pourquoi Saint-Étienne propose un tel panorama actualisé du vélo, il faut chercher dans le passé de la ville… capitale française du cycle ! Son musée d’Art et d’Industrie abrite près de 350 machines.

Si Saint-Étienne est célèbre pour son équipe de football, elle est aussi le lieu où est née la première bicyclette française. Le musée conserve cette œuvre des frères Gauthier. Dans l’exposition, on découvrira d’autres belles machines, notamment la bicyclette Hirondelle « Passe-Partout », modèle pour dame de 1910 avec une garde jupe en soie tressée, une randonneuse de René Herse, un vélo vintage à pignon fixe, un longtail ou vélo rallongé, un vélo-cargo, un vélo-taxi… Un beau cycle !

Livraison envélocargoet Bicylift © Fleximodal

 

URBANUS CYCLUS - LE VÉLO DANS LA VILLE

03/05/2018 > 07/01/2019

Musée d’Art et d’Industrie

SAINT-ÉTIENNE

À partir de mai et pendant toute l’année 2018, le musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne présente l'exposition « Urbanus Cyclus...

26
jours restants
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE