Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 VISAGES

09/11/2018 > 15/12/2018

Institut Hongrois

- PARIS

expo_cercle_2 DEMAIN, LE VAISSEAU CHIMÈRE

08/11/2018 > 13/01/2019

Galerie des Galeries - PARIS
expo_cercle_3 MEIJI

17/10/2018 > 14/01/2019

Musée Guimet - PARIS

LA NEWSLETTER

Floris Wubben au musée de la Céramique Princessehof

Anne Malary 28 mai 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

À Leeuwarden, le palais du XVIIIe siècle où vécut Marie-Louise princesse d’Orange et où naquit le graphiste M.C. Escher est aujourd’hui musée de la céramique. Il conserve une collection d’objets asiatiques, Art Nouveau, modernes… et propose régulièrement des expositions d’œuvres contemporaines. Pour exponaute, c’est une belle découverte !

Floris Wubben, Pressed Ceramic Vases, made from stoneware, 2012. Photo: Sebastian Erras.

Actuellement, trois expositions d’artistes contemporains sont proposées au musée jusqu’en novembre : celles de Caroline Coolen, Floris Wubben, Johan Tahon. C’est l’art de Floris Wubben que nous vous présentons aujourd’hui parce qu’il a émerveillé nos pupilles !

Le studio Floris Wubben est basé à Amsterdam. Il porte le nom de son fondateur, designer et producteur. Cette double étiquette est signifiante : l’art du créateur est aussi artisanat et le processus de fabrication gouverne la forme de ses oeuvres. Ses travaux récents sont exposés jusqu’au 25 novembre au musée de Leeuwarden.

L’artiste conçoit des machines sur-mesure pour produire des objets en série. Mais ces derniers sont issus d’un processus qui se décline et change constamment. Chaque design issu de l’alternance du procédé est donc unique et imprévisible. Et la fonction s’équilibre avec l’esthétique sculptée.

Pressed Project, Erosion Set, Hammered Bowls, Ceramic Current. Les modes de fabrication donnent leurs noms aux séries du créateur. Et ils sont toujours expérimentaux.

Ainsi les Pressed Project sont des vases produits avec une imprimante fabriquée sur-mesure. Pour concevoir cette dernière, Wubben s’est inspiré de la fabrique de pâte à modeler Play-Doh : des moules et des outils pour permettre aux enfants de presser la pâte aux couleurs vives ! De fait, le procédé est semblable, le profil des moules détermine les formes, toujours verticales. Elles semblent colonnes ou cactus, ressemblent parfois à de la rhubarbe, c’est qu’elles ont quelque chose de la nature tant rigoureuse qu’aléatoire de la croissance végétale. Et sur l’apparence rigide de cette céramique s’étendent en flaques les couleurs aquarelles.

Plutôt stalactites, tantôt stalagmites, des efflorescences pastel grandissent sur les parois blanches d’autres porcelaines. Des bols et pots, des coupes portent pour dessins ces textures issues de la terre. Car pour les fabriquer, Wubben reproduit la rotation du système solaire : il fait pivoter un brûleur à gaz autour de chaque objet, comme la Terre gravite autour du Soleil. La chaleur fait éclater les parois, se font écailles ou corolles minérales sous cloche de verre.

C’est un voyage au Japon qui a inspiré à Floris Wubben la série Ceramic Current. Quand le créateur visite une entreprise de porcelaine à Arita, il remarque une machine qui goutte de la porcelaine et fait ainsi naître des sculptures uniques et minuscules. Les objets qu’il crée depuis en se souvenant de ce procédé sont dédiés à la patience.

Sur la dernière table parallèle sont disposés les Hammered Bowls, également créés à l’aide d’une machine conçue sur-mesure. Celle-ci reçoit l’argile molle, puis les coups pesants d’un marteau. Selon l’intensité que place l’artisan en son geste, l’argile se répand différemment dans la machine, et en bordure se forgent des anneaux épais, luisants reptiles.

Floris Wubben, Pressed Ceramic Vases, made from stoneware, 2012. Photo: Sebastian Erras.

Pour plus d’informations au sujet de Leeuwarden et sur le paysage culturel des Pays-Bas, rendez-vous sur le site holland.com.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE