Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 LE MONDE VU D’ASIE

16/05/2018 > 03/09/2018

Musée Guimet

- PARIS

expo_cercle_2 MARGIELA / GALLIERA, 1989-2009

03/03/2018 > 15/06/2018

Palais Galliera - PARIS
expo_cercle_3 SUBODH GUPTA

13/04/2018 > 26/08/2018

Monnaie de Paris - PARIS
expo_cercle_4 THÉÂTRE DU POUVOIR

27/09/2017 > 02/07/2018

Musée du Louvre - PARIS

LA NEWSLETTER

Marten et Oopjen par Rembrandt dévoilent leurs reflets au Rijksmuseum

Anne Malary 4 mai 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Les portraits de deux jeunes époux peints par Rembrandt en 1634 ont récemment été restaurés. Ils brillent au sein l’exposition High Society au Rijksmuseum jusqu’en juin.  

Rembrandt van Rijn, Portrait de Marten Soolmans, 1634. Acquis par les Pays-Bas pour le Rijksmuseum / Portrait de Oopjen Coppit, 1634. Acquis par la France pour le Musée du Louvre

Parmi les chefs-d’œuvre hollandais récemment analysés à la loupe et révélés au public, La Jeune fille à la perle au Mauritshuis, Marten Soolmans et Oopjen Coppit au Rijskmuseum…

En 1634 à Amsterdam, ce couple de jeunes mariés commande à Rembrandt son double portrait. Marten et Oopjen sont figurés en pied et hauts de plus de deux mètres. La taille standard pour figurer dans l’exposition High Society du Rijksmuseum ! Ils y sont présentés jusqu’au 3 juin, et partiront au Louvre à partir de septembre prochain.

Car en 2016, la France et les Pays-Bas ont acheté ensemble les deux portraits. Cette acquisition conjointe et inédite a mené à un travail de restauration majestueux.

Le musée du Louvre et le Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF) ont opéré des recherches scientifiques avec le Rijksmuseum. Ont apporté leur expertise le service national néerlandais du patrimoine culturel et les universités de Delft, d’Anvers, l’université de Twente et celle de Bologne. Leur enquête a mis au jour des faits nouveaux sur la création des portraits.

L’analyse au scanner macro-SFX a révélé qu’un porche ou une ouverture de porte avait été originellement peint en arrière-fond. Rembrandt a ensuite couvert ce plan de rideaux pour lier les portraits visuellement. Ces derniers étaient déjà joints par le support puisque l’artiste les a peints sur une même pièce de tissu large.

Les recherches ont aussi révélé que le portrait d’Oopjen avait été restauré en 1956 au Rijksmuseum, quand la famille Rothschild, propriétaire de l’œuvre, avait prêté le couple de tableaux au musée. Martens avait été restauré à New York quatre années auparavant.

À l’été 2017, au Rijksmuseum, les couches de vernis modernes ont été ôtées puis les lacunes ont été retouchées. Une nouvelle couche de vernis couvre à présent le subtil vérisme des détails, des étoffes et des métaux qui appellent le regard.

 

Pour découvrir toute l’offre culturelle des Pays-Bas, rendez-vous sur le site officiel holland.com.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE