Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Dalí Paris ouvre de nouveau ses portes !

Anne Malary 12 avril 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Sous le quartier de Montmartre se tient l’unique lieu consacré à l’œuvre de Salvador Dalí en France. Il accueille les visiteurs depuis 25 ans, et était en rénovation jusqu’à ce printemps. Le 13 avril, il ouvre de nouveau ses portes au public, métamorphosé et avec une offre étoffée !

Les nouveaux espaces de Dalí Paris © Studio Adeline Rispal

Une collection et galerie

Ce qui se loge en cet espace, c’est la collection de Beniamino Levi, grand collectionneur et marchand de Salvador Dalí.

Elle réunit les médiums de l’œuvre du génie, avec des huiles sur toile, dessins, aquarelles, gravures, objets et mobiliers surréalistes, sculptures en éditions multiples. Autant d’images et d’associations qui relèvent de l’obsession.  Autant de tensions, délires, déformations et décomplexions ! La collection permanente et versatile offre à voir l’illusion des formes et des paysages métamorphosés sous le pinceau et la main de Dalí.

Un espace est à présent consacré à Beniamino Levi, collectionneur, éditeur et galeriste italien, qui surplombe l’espace de visite. L’homme qui rassemble les œuvres de Dalí à partir des années 1970, a d’abord fréquenté la scène artistique à Milan. Il y a ouvert avec le critique d’art Franco Passoni la Galleria Levi – qui a notamment exposé Kandinsky, Le Corbusier, Dubuffet, Picasso.

Beniamino Levi rencontre Dalí en 1974. Il lui achète d’abord deux tableaux, Œuf sur le plat sans le plat (1932) et Harpe Invisible (1934). À la fin des années 1970, le marchand est contraint de fermer sa galerie. Il commence alors à éditer les sculptures de l’artiste et obtient les droits d’édition d’images iconiques qui habitent ses tableaux surréaliste. D’après les maquettes de Dalí, Beniamino Levi fait couler des sculptures en bronze.

Ainsi L’Éléphant Spatial que l’on voit trembler sur des pattes longues et fines comme des perches dans le paysage désertique de La Tentation de Saint Antoine (1947). Il a des oreilles de chauve-souris et une queue de cochon.

Salvador Dalí, L’Eléphant Spatial, 1980

Un lieu rénové

L’espace Dalí Paris est situé près de la place du Tertre, en sous-sol. C’est l’architecte-scénographe Adeline Rispal qui a été choisie pour métamorphoser ce lieu.

Puisque la collection de Beniamino Levi est à l’image de la production de Dalí, immense et foisonnante, le studio a imaginé des cimaises tournantes pour exposer les objets, sculptures et oeuvres planes. Les parois périphériques sont aussi rehaussées afin d’amplifier la hauteur de l’espace. Enfin un nouvel éclairage s’adapte aux accrochages et à l’espace mobiles, puisque telle est maintenant la figure du lieu, augmenté de la galerie Dalí Paris !

Salvador Dalí, La Tentation de Saint Antoine, 1947

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE