Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 NYMPHÉAS

13/04/2018 > 20/08/2018

Musée de l’Orangerie - PARIS
expo_cercle_3 ARTISTES & ROBOTS

05/04/2018 > 09/07/2018

Grand Palais - PARIS
expo_cercle_4 RODIN ET LA DANSE

06/04/2018 > 22/07/2018

Musée Rodin - Paris - PARIS

LA NEWSLETTER

René Char et Alberto Giacometti à la galerie Gallimard

Anne Malary 5 avril 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

René Char est mort il y a 30 ans. Il y a 70 ans paraissait Fureur et mystère. Depuis le 21 mars, la galerie Gallimard expose « une conversation souveraine », celle du poète avec un artiste, Alberto Giacometti. À lui qui a illustré ses mots, René Char écrit en 1965 : « Tu as traversé comme une flèche sûre mes poèmes. J’en suis très ému. »

Alberto Giacometti illustra Le Visage nuptial (1963) de René Char avec sept dessins au crayon de couleur. Pour Retour amont (1965), il conçut quatre eaux-fortes. Cette année, les éditions Gallimard publient un ouvrage qui réunit ces deux œuvres ainsi que deux lettres de Giacometti adressées à René Char.

Après un espace consacré à la collaboration des deux amis, la galerie expose le grand ouvrage du poète, Fureur et mystère, au fil d’éditions, estampes, originaux et inédits.

Dis ce que le feu hésite à dire
Soleil de l’air, clarté qui ose,
Et meurs de l’avoir dit pour tous[1].
 

À propos de ce que René Char dit dans Fureur et mystère, Yves Berger écrit : « Pourquoi le cacher ? Ce n’est pas une poésie facile. […] Il faut le lire et le relire pour, peu à peu, sentir en soi la débâcle des vieilles digues, de l’imagination paresseuse… Poésie qui se gagne, comme la terre promise de la légende et de l’histoire : celui-là qui y plante sa tente, qu’il soit assuré de s’en trouver plus fort et plus juste. »

Giacometti dit cette débâcle. Allié de René Char à partir de 1946, il n’éclaire pas seulement ses mots, il fait son portrait quand son ami écrit à propos de lui. Ce dialogue s’expose jusqu’au 14 avril à Paris.

[1] René Char, Fureur et mystère.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE