Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 NYMPHÉAS

13/04/2018 > 20/08/2018

Musée de l’Orangerie - PARIS
expo_cercle_3 ARTISTES & ROBOTS

05/04/2018 > 09/07/2018

Grand Palais - PARIS
expo_cercle_4 RODIN ET LA DANSE

06/04/2018 > 22/07/2018

Musée Rodin - Paris - PARIS

LA NEWSLETTER

KANAL-Centre Pompidou a ses architectes !

Anne Malary 22 mars 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le projet architectural des bureaux noAarchitecten (Bruxelles), EM2N (Zurich) et Sergison Bates architects (Londres) a remporté le concours international d’architecture pour la reconversion de l’ancien garage Citroën Yser en pôle culturel. Les lauréats profileront donc le futur KANAL-Centre Pompidou de Bruxelles.

© NOA/EM2N/SERGISON BATES

« Le projet KANAL, tel que je le saisis, nécessitait d’allier trois objectifs : mettre en valeur une architecture emblématique, qui parle au cœur des Bruxellois ; disposer d’un espace muséal sobre et effcace, permettant de jouer sur l’ensemble de la gamme de l’art moderne et contemporain ; offrir à l’effervescence culturelle bruxelloise, dont je connais la vivacité et la créativité, un lieu d’expression et de production ouvert et hospitalier » a déclaré Serge Lasvignes, Président du Centre Pompidou.

Les architectes NOA/EM2N/SERGISON BATES ont rempli le contrat. Ils ont été choisis pour réaménager le garage dessiné dans les années 1930 par André Citroën lui-même. Le lieu abritera un musée d’art moderne et contemporain, un centre d’architecture et des espaces publics dédiés à la culture, l’éducation et les loisirs.

Le projet lauréat n’oblitère pas les caractères saillants du lieu. Au contraire, il les utilise. Ainsi le showroom deviendra la « vitrine » qui exposera les installations, performances et concerts au rez-de-chaussée.

Au dernier étage, une terrasse panoramique se profilera juste au-dessus du ruban blanc qui court au sommet du bâtiment. Ce dernier sera continué par une frise lumineuse sur laquelle pourront s’afficher les annonces ou les créations artistiques.

Une « rue » traversera le site pour desservir les anciens ateliers. Cet aménagement rappelle la récente la rénovation de l’école des beaux-arts de Nantes dans deux halles du site Alstom. Tout comme la flexibilité offerte par la configuration des espaces d’exposition, qui s’échelonneront sur quatre niveaux de hauteurs variées.

Les travaux commenceront à l’automne 2019 et se dérouleront jusqu’à l’ouverture officielle du site à la fin de l’année 2022. Mais dès avant le début du chantier, les espaces vides et laissés en l’état seront ouverts et transparents : durant les treize mois de préfiguration, ils seront investis par des expositions, des installations et des spectacles vivants !

© NOA/EM2N/SERGISON BATES

« Retisser les liens entre les deux rives »

Pour Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, le projet KANAL incarne l’espoir de lier les deux rives du canal.

« Le projet architectural que nous vous présentons aujourd’hui dit tout du rêve que nous faisons : un lieu ouvert, un lieu divers, un lieu de passage ouvert à tous mais aussi une scène pour Bruxelles, qui s’y présente et s’y représente. Un musée de 12.000 mètres carrés dédiés à l’art moderne et contemporain fera l’honneur de Bruxelles, il sera le symbole de son ouverture au monde et de sa vitalité. »

Parmi les sept finalistes, les architectes lauréats se sont effet démarqués par leur approche collaborative, en travaillant avec les acteurs locaux de la scène socioculturelle.

Ouvert à ses voisins, comme ses façades et ses axes, le projet fait le pari de la proximité. C’est en s’alliant au Centre Pompidou – dans le cadre d’un partenariat de dix ans – que l’ensemble culturel doit lier les berges…

Les visiteurs pourront aussi s’arrimer à leur patrimoine architectural, puisque la programmation des treize prochains mois prévoit de mettre en lumière le caractère industriel du garage Citroën, son histoire humaine et sociale.

Le musée d’Ixelles a récemment donné à sa fête de clôture le goût du souvenir, cela sonne comme un autre indice du vœu bruxellois : lier les visiteurs aux lieux.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE