Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 ALPHONSE MUCHA

12/09/2018 > 27/01/2019

Musée du Luxembourg

- PARIS

expo_cercle_2 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_4 CARAVAGE À ROME

21/09/2018 > 28/01/2019

Musée Jacquemart-André - PARIS
expo_cercle_5 FRANZ WEST

12/09/2018 > 10/12/2018

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Lafayette Anticipations : entrez dans la machine 

Anne Malary 6 mars 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le 10 mars, la fondation d’entreprise des Galeries Lafayette ouvrira ses portes à Paris, 9 rue du Plâtre. Cet ancien entrepôt du Bazar de l’Hôtel de Ville a gardé l’aspect industriel d’une machine de stockage et de production. Mais l’architecture de Lafayette Anticipations est mobile, et ajoute à la manufacture l’exposition.

Ah les grands magasins ! Surfaces d’exposition qui font au XIXe siècle le bonheur des dames, leur tirent des « oh » et des poses qui se pâment sous la grande coupole du boulevard Haussmann et les étales, luxes de cristal…

Surfaces fixes qui sont devenues, écrit Guillaume Houzé, des white cubes isolés du monde extérieur. Alors pour la fondation de l’entreprise qu’il préside, il fallait transcender cette histoire et faire une synthèse franche, il fallait Rem Koolhas. « Le grand architecte de l’urbanité, du retail et des musées », de la Casa da Música à Porto et de la Fondazione Prada à Milan, a donc exécuté son premier bâtiment à Paris.

L’architecte néerlandais a œuvré rue du Plâtre dans un ancien entrepôt du BHV, en a fait une machine souterraine et tellurique, toujours claire. Le ciel se reflète déjà sur les fenêtres XIXe du numéro 9, bâtiment traversant…

© OMA/FONDATION D’ENTREPRISE GALERIES LAFAYETTE

Dans l’entrée, un grand bassin carré creusé sous la lumière blanche des néons. Au sol du bois debout en mosaïque de petits carrés. Aluminium anodisé, métal galvanisé. Pour sols et pour plafonds, quatre plateformes mobiles qui peuvent descendre et monter.

Entre les colonnes calcaires et les murs de pin brossé qui encadrent l’agora, un brouhaha se fracasse. Il faut emprunter les escaliers de béton, frôler les vitres et les résilles d’acier pour arriver sur la première plateforme de bois, voir les larges écrans faire le mur autour de la cour en patio que l’on contemple maintenant de haut.

Ce que l’on entend, c’est le vent qui s’engouffre dans le micro de la réalisatrice Lutz Bacher cheminant, la caméra affolée, sur de grandes plages. Une fenêtre supplémentaire, s’il en était besoin, dans cet intérieur ouvert qui au troisième étage offre une enceinte sur le ciel.

© exponaute

On dirait qu’il n’y a pas de cloison tant tout est fluide et infiltré de partout, tant on capte tous les sons. Tous sauf ceux du ventre de la machine. Sous les espaces d’exposition, il y a un atelier où se terrent les bruits et la saleté de la production lourde.

Lafayette Anticipations, machine clean, espace lisse et hors contamination ? On sent, on sait plutôt que la création est là sous nos pas, et cela fait l’originalité de la fondation : une haute tour d’exposition et sous terre, un laboratoire de production. Elle va jusqu’au bout de son ambition et sur 2200 m2, réunit tout. Son allure de machine rejoint son vœu de sur-mesure. À son ouverture le 10 mars, elle sera le premier centre pluridisciplinaire de cette nature en France.

Si l’on sort du côté de la rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, on atteint la boutique de la fondation : À Rebours. Conçue par l’agence Ciguë, elle prolonge la mécanique mère : ses étagères en quincaillerie d’acier sont modulables, les objets encastrés dans des cubes en ouate de cellulose et papiers recyclés. L’élégance brute de la matière claire…

Et quand on se retourne, on voit la tour de verre et de 19 mètres de haut, le profil gauche de cette machine qui peut adopter 48 autres configurations. Car ses plateformes qui se déplacent selon qu’inspirent ou que s’abaissent les crémaillères, sont comme le moteur actif d’un édifice qui respire.

© Bas Princen/Pierre-Luc Baron-Moreau

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE