Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 LE MONDE VU D’ASIE

16/05/2018 > 03/09/2018

Musée Guimet

- PARIS

expo_cercle_2 MARGIELA / GALLIERA, 1989-2009

03/03/2018 > 15/06/2018

Palais Galliera - PARIS
expo_cercle_3 THÉÂTRE DU POUVOIR

27/09/2017 > 02/07/2018

Musée du Louvre - PARIS
expo_cercle_4 NÉANDERTAL

28/03/2018 > 07/01/2019

Musée de l’Homme - PARIS
expo_cercle_5 SUBODH GUPTA

13/04/2018 > 26/08/2018

Monnaie de Paris - PARIS

LA NEWSLETTER

« Les Enfants de la Terre » par Anne de Vandière

Anne Malary 12 février 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

La Compagnie Française de l’Orient et de la Chine (CFOC) exposera à partir de mercredi 14 février les photographies de la série « Tribus du Monde » d’Anne de Vandière. Triptyques humanistes en noir blanc.

Fileuse de pashmina, Inde, Ladakh, tribu nomade Changpa, 2014, Tribus du Monde / L’eau de vie, Inde, tribu Warli 2010, Tribus du
Monde / Les pépites blanches Mahua, Inde, Orissa, tribu Desia Kondh, 2017 Tribus du Monde © Anne de Vandière

Le temps du voyage

Nous vous parlions il y a peu de l’exposition Le Peuple de la Vallée au musée de l’Homme, qui présente les clichés de Pierre de Vallombreuse. Le photographe a vécu plus de trois ans auprès de l’ethnie peuplant une vallée de l’île Palawan, au sud-ouest des Philippines.

Anne de Vandière, elle, parcourt depuis 2009 les continents pour prélever les gestes et les outils de communication des gens. A l’instar de Pierre de Vallombreuse, au cours de ses voyages elle ne s’arrête pas à la contemplation, et rencontre les peuples.

L’artiste s’entoure de géologues, ethnologues, biologistes,… pour mener un long travail de recherche en amont de son œuvre. C’est grâce à ces équipes qu’elle peut rencontrer les habitants. Elle découvre alors leurs croyances, leurs philosophies, et aussi les mutations du monde globalisé qui, subies, fragilisent les peuples.

Femme Hamar pendant la cérémonie du zeley. Vallée de l’Omo, dans le sud de l’Éthiopie, 2013 © Anne de Vandière

Trois fois les hommes

C’est au terme de cette recherche que la photographe réalise ses portraits en noir et blanc. Il s’agit toujours de triptyques : un visage, des mains, des mots.

L’exposition « Les Enfants de la Terre » présentera 36 photographies argentiques dans la boutique historique de la CFOC boulevard Haussmann, et dans le nouvel espace du Marais, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie. Cette exposition sera complétée par un court-métrage au sujet de son œuvre et de ses carnets de voyage. On découvrira l’attention au geste et à la matière, aux savoir-faire, et le regard d’une artiste reporter…

Car après avoir été journaliste dans les années 1980-90, Anne de Vandière s’est intéressée aux univers de la mode, du design, de l’architecture, du cinéma et de l’art contemporain. Peu à peu, elle a multiplié les photographies de mains pour s’écarter du modèle de l’interview classique. En résultent des images à mi-chemin entre l’œuvre esthétique et le reportage.

On pourra retrouver les témoignages de ses rencontres sur les cinq continents dans le livre « TRIBU/S DU MONDE », publié aux Éditions Intervalles.

LES ENFANTS DE LA TERRE - ANNE DE VANDIÈRE

14/02/2018 > 25/08/2018

Compagnie Française de l'Orient et de la Chine

PARIS

Depuis 2012, la CFOC accueille régulièrement des expositions d’artistes, de designers et de photographes. Cette année, l’exposition ...

93
jours restants
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE