Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 ALPHONSE MUCHA

12/09/2018 > 27/01/2019

Musée du Luxembourg

- PARIS

expo_cercle_2 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_3 MADAGASCAR

18/09/2018 > 01/01/2019

Musée du quai Branly - Jacques Chirac - PARIS
expo_cercle_4 FRANZ WEST

12/09/2018 > 10/12/2018

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Les œuvres de Camille Claudel issues de la vente Artcurial exposées à Orsay

Agathe Lautréamont 5 janvier 2018

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Remontons de quelques semaines dans le temps. Le 27 novembre dernier, la maison de ventes aux enchères Artcurial faisait passer sous son marteau une vingtaine d’œuvres de la sculptrice Camille Claudel (1864-1943). Et sur les vingt pièces proposées aux plus offrants, pas moins de douze ont été préemptées par des musées. Si vous n’aviez pas pu aller admirer les sculptures exposées chez Artcurial avant leur dispersion, rassurez-vous ! Le Musée d’Orsay s’apprête à exposer, ensemble, les douze œuvres récupérées par les institutions françaises…

© Eric Feferberg AFP

Camille Claudel, Sakountala © Artcurial – Eric Feferberg, AFP

 Un buste de l’écrivain Paul Claudel, le visage d’un vieillard aveugle, la fraîcheur d’une petite châtelaine encore inachevée… Voilà quelques exemples des merveilleuses pièces signées Camille Claudel qui étaient proposées à la vente par la maison d’enchères Artcurial à la fin du mois de novembre dernier.

En tout et pour tous, vingt œuvres (qui appartenaient aux descendants de Louise, la jeune sœur de Camille Claudel) sont passées sous le marteau du commissaire-priseur au terme d’une soirée d’enchères enfiévrées organisée le 27 novembre 2017. Et sur les vingt travaux proposés, dix-huit ont trouvé acquéreur, dont douze préemptés par des musées français !

Eric Feferberg AFP chatel

Camille Claudel, La petite châtelaine © Artcurial – Eric Feferberg, AFP

Et pour les amateurs de sculpture du XIXe siècle qui n’auraient pas pu voir les bustes et plâtres exposés, comme le veut la tradition, avant la vente aux enchères organisée par Artcurial, voilà une nouvelle qui devrait les consoler. Du 9 janvier au 11 février dernier, le Musée d’Orsay à Paris va exposer dans ses salles les douze sculptures préemptées par l’État français en faveur de pas moins de six institutions muséales, lors de cette soirée de fin de mois de novembre où le commissaire-priseur en perdait son marteau !

Sur les douze pièces préemptées, quatre reviendront au tout nouveau Musée Camille Claudel, inauguré au mois de mars 2017 dans la ville de Nogent-sur-Seine, où la célèbre artiste passa une partie de son enfance. Une fierté pour le musée nogentais, qui enrichit ainsi sa toute jeune collection permanente.

esqu

Camille Claudel, Esquisse pour Sakountala © Artcurial – Eric Feferberg, AFP

Voici la liste des œuvres de Camille Claudel qui seront visibles, pendant un peu plus d’un mois, dans les couloirs du Musée d’Orsay : L’homme penché (qui ira au musée « La Piscine » de Roubaix), les esquisses 1 et 2 de Sakountala (respectivement en partance pour les musées Rodin et d’Orsay), Tête de vieille femme, étude pour L’Âge mûr (également pour le musée d’Orsay), Homme aux bras croisés, Mon frère ou Jeune Romain, Portrait de Louise Claudel et Tête de vieil aveugle chantant (tous les quatre partant pour le musée Camille Claudel de Nogent-sur-Seine), La Vieille Hélène, Femme à sa toilette ou Femme lisant une lettre et étude pour le Buste de Paul Claudel à trente-sept ans (toutes pour le musée Sainte-Croix de Poitiers) et enfin Diane (pour la maison Camille et Paul Claudel à Villeneuve-sur-Fère, dans le département de l’Aisne).

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE