Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 LE MONDE VU D’ASIE

16/05/2018 > 03/09/2018

Musée Guimet

- PARIS

expo_cercle_2 MARGIELA / GALLIERA, 1989-2009

03/03/2018 > 15/06/2018

Palais Galliera - PARIS
expo_cercle_3 NÉANDERTAL

28/03/2018 > 07/01/2019

Musée de l’Homme - PARIS
expo_cercle_4 SUBODH GUPTA

13/04/2018 > 26/08/2018

Monnaie de Paris - PARIS
expo_cercle_5 THÉÂTRE DU POUVOIR

27/09/2017 > 02/07/2018

Musée du Louvre - PARIS

LA NEWSLETTER

En images : Rotterdam comme vous ne l’avez jamais vue !

Agathe Lautréamont 20 décembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Sur exponaute, on aime beaucoup vous parler de photographie, tant ce médium se diversifie et s’enrichit au fil des décennies, à grands coups de créativité tout comme d’innovations technologiques. Notre dernier coup de cœur en date revient au photographe néerlandais Jeroen van Dam, qui s’est spécialisé dans la photo d’architecture. Dans un portfolio à couper le souffle, l’artiste immortalise sa ville fétiche, Rotterdam, comme personne d’autre. Découverte !

JeroenvanDam_Rotterdam-8

Le pont Érasme de Rotterdam © Jeroen van Dam

Si la pratique de la photographie d’architecture est très populaire sur internet et les réseaux sociaux, c’est parce qu’elle correspond à des codes esthétiques qui flattent immédiatement l’œil : des lignes directrices qui guident notre regard, des jeux d’ombre et de forte luminosité artificielle, des couleurs saturées et donc accrocheuses et un univers que la majorité de la population européenne connaît bien, puisqu’il est… citadin.

Néanmoins, ne s’improvise pas photographe d’architecture qui veut, car cette discipline requiert un matériel bien précis (trépied, objectifs grand-angle voire à décentrement…) et un certain regard particulièrement avide de ces fameuses lignes, courbes et quadrillages qui fondent l’architecture. Il faut apprécier le design, les notions d’espace et de vide et une certaine « artificialité » de sorte à pouvoir sortir du lot d’une pratique où la concurrence est rude.

JeroenvanDam_Rotterdam-9

La skyline de Rotterdam © Jeroen van Dam

Le photographe et architecte néerlandais Jeroen van Dam fait partie de ces figures qui se détachent dans l’univers impitoyable de la photographie d’architecture et urbaine. Il faut dire qu’il a grandi dans un univers des plus propices à cette pratique artistique, puisque le designer a fait de la ville de Rotterdam, aux Pays-Bas, son terrain de jeu de prédilection !

Si la deuxième ville la plus peuplée des Pays-Bas est si célèbre, c’est précisément pour son architecture atypique. Un grand fourre-tout moderne qui s’explique par son histoire récente. Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, le centre de la ville a été entièrement rasé par l’armée nazie, suite à d’intensifs bombardements perpétrés en mai 1940, forçant le pays à capituler.

JeroenvanDam_Rotterdam-3

La station de métro Wilhelminaplein © Jeroen van Dam

Dans l’après-guerre direct, la reconstruction s’est organisée en fonction d’un essor fulgurant des infrastructures portuaires et industrielles, menant à un véritable kaléidoscope de bâtiments aussi différents les uns que les autres. Ce qui aurait pu de prime abord ressembler à un manque de cohésion en matière d’urbanisme a vite été compris comme une force par la municipalité de Rotterdam.

La ville située à l’embouchure de la Meuse a donc diversifié et amplifié son architecture contemporaine, mettant en valeur son art moderne et s’amusant souvent à donner carte blanche à des créateurs pour qu’ils puissent laisser libre cours à leurs idées les plus folles en matière de design et d’urbanisme.

JeroenvanDam_Rotterdam-7

L’immeuble « De Rotterdam » © Jeroen van Dam

Résultat : Rotterdam est aujourd’hui une destination incontournable pour tous les amoureux d’architecture, de design, d’art moderne et contemporain, tandis que le tourisme ne cesse d’augmenter dans cette ville de Hollande-méridionale. Et le photographe Jeroen van Dam fait partie de ces fervents ambassadeurs de cette grande ville pour le moins atypique ! L’artiste a développé une « patte » photographique bien à lui, avec une colorimétrie systématiquement froide et des contrastes très prononcés.

Jouant sur les transparences, les perspectives et les angles de prise de vue originaux, Jeroen van Dam adresse une véritable déclaration d’amour à la ville de Rotterdam, préférant la photographier au crépuscule, au moment de cette fameuse « heure bleue » si appréciée des photographes (et en plus, il a le bonheur de ne pas abuser de la pose longue !).  Si vous souhaitez découvrir d’autres prises de vues par le photographe néerlandais, rendez-vous sur son compte Instagram !

JeroenvanDam_Rotterdam-2

Le Markthal de nuit © Jeroen van Dam

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE