Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Des expositions à visiter avec les enfants pendant les vacances de Noël !

Anne Malary 11 décembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

L’hiver se profile sur le ciel blanc, les fêtes également… Les journées froides sont douces en décembre et janvier pour les enfants… et plus encore à l’intérieur des musées ! Voici quelques expositions qui pourront captiver les plus jeunes, et les adultes qui  les y mèneront.

© Cité des sciences et de l’industrie

Les expositions en Île-de-France

« Froid », jusqu’au 26 août 2018 à la Cité des sciences et de l’industrie

La Cité des sciences présente depuis le 5 décembre une exposition qui explique le froid à ses visiteurs ! Ne grelottez pas trop vite, car le froid nous est familier et le connaître s’avère bien utile. On entre dans l’exposition toute blanche par une échelle de température allant de 37° – la température interne du corps humain – à – 273.15, le zéro absolu, une valeur théorique qui fige les atomes. Si l’on s’oriente ensuite à gauche, on découvrira les défis du froid pour la science, et si l’on tourne à droite, on appréhendera ses défis pour la société.

Cette exposition permet d’apprendre de manière ludique, au fil des quizz, des matières à toucher, à tester, des vidéos et des jeux à taille humaine : qu’est-ce qu’un doudou devient quand on le plonge dans l’azote liquide, comment faut-il ranger son frigo, quels textiles protègent notre peau, quel sont les processus de l’usine alimentaire du froid ? On découvrira aussi les morphologies de quelques animaux, de l’ours polaire – saviez-vous que son profil était aérodynamique ? – au tardigrade, un minuscule animal du Groenland vivant dans la glace polaire !

© Agathe Lautréamont, 2017

« Les Forêts natales » au musée du quai Branly, jusqu’au 21 janvier

Chefs-d’œuvre de l’Afrique équatoriale atlantique en panorama stylistique, masques et sculptures vitales, vibrantes. C’est le programme de cette exposition offrant une scénographie qui favorise la déambulation entre les œuvres, au rythme des vitrines que l’on contourne, des bois qui luisent et des nacres qui scintillent.

Une visite à prolonger par celle du jardin du musée composé de sentiers, de petites collines et de chemins dallés entre les bassins, les 169 arbres et les grands érables. Quand la nuit tombe, il s’illumine en vert et bleu : une forêt nocturne et mystérieuse qui téléporte loin…

© Cinémathèque française

« Goscinny et le cinéma » à la Cinémathèque française jusqu’au 4 mars

Des aquarelles, des croquis, des planches et des extraits. L’exposition de la Cinémathèque rend un hommage à Goscinny en forme de cheminement. On y croisera Charlie Chaplin et Astérix, on pénétrera des décors de péplum hollywoodien et de western spaghetti.

Les générations s’y croisent, petits et grands s’émeuvent devant les aventures du Petit Nicolas défilant en dessins et en film, devant les bagarres de Lucky Luke, et même entre les costumes de scène d’Astérix et Obélix !

Les expositions en régions

© Carrières de Lumières

« Bosch, Brueghel, Arcimboldo, Fantastique et merveilleux », aux Carrières de Lumières des Baux-de-Provence jusqu’au 7 janvier.

Explorez les mondes foisonnants de trois artistes du XVIe siècle. Les fruits et les fleurs composent les visages d’Arcimboldo, Bosch peint en triptyque le Jardin des délices et la dynastie Brueghel décrit des fêtes villageoises en mouvement !

Tout cela s’enchaîne aux Carrières de Lumières en un spectacle de trente minutes : plus de 2 000 images numériques sont projetées sur une surface de 7000 mètres carrés. C’est un monde peuplé de créatures fantastiques et allégoriques dansant sur les Quatre Saisons de Vivaldi jouées par Max Richter, les Carmina Burana d’Orff et même sur Led Zeppelin ! C’est une immersion sur 14 mètres de haut.

© Carll Cneu – La fée sorcière

« Carll Cneut, exubérances & beauté » jusqu’au 7 janvier au Musée de l’illustration jeunesse de Moulins 

Un univers fin, peuplé d’animaux et d’êtres humains – souvent des enfants – revêtu de couleurs chatoyantes. Des éléments qui à chaque page forment des décors sans paraître le savoir, sans paraître être observés. On peut découvrir ce talent avec gourmandise dans l’exposition dédiée à Carll Cneut ; elle offre aux yeux bienheureux la vue de pastels, crayons de couleur, encre et peinture superposée en couches.

Ce sont les œuvres originales de cet illustrateur jeunesse à l’univers graphique vif et drôle, au sens d’étrange : Dix cochons sur la lune, Tout bêtement… Un parcours pédagogique accessible aux enfants dès 4 ans présente l’auteur avant de proposer d’entrer dans l’œuvre par le biais d’une installation scénographique, puis des jeux et des expérience tactiles.

© Carll Cneu – Dix cochons sous la Lune

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE