Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CÉSAR

13/12/2017 > 26/03/2018

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 DEGAS

28/11/2017 > 25/02/2018

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_3 PHOTOGRAPHISME

08/11/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Des clichés emblématiques des années 60 mis aux enchères par Paris Match !

Agathe Lautréamont 7 décembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Paris Match, c’est en quelque sorte le magazine de tous les superlatifs. La revue paraît en France depuis 1949, c’est-à-dire depuis soixante-huit ans, il tire à presque sept cent mille exemplaires… et régulièrement, organise des ventes aux enchères ! Cette année encore, la parution appartenant au groupe Lagardère a fait passer plus d’une centaine de ses clichés les plus célèbres sous le marteau du commissaire-priseur. La vente s’est tenue hier, 6 décembre 2017.

ke

Paul Slade, Charles de Gaulle et Jackie Kennedy, 1960 © Paris Match – Slade

Les amoureux de célébrités, de photographie argentique et des années soixante se sont probablement réunis en nombre le 6 décembre dernier en les murs de la maison de ventes aux enchères Cornette de Saint Cyr. En effet, en cette fin d’année, le célèbre magazine Paris Match organisait une nouvelle dispersion de nombre de ses clichés emblématiques, qui ont contribué à la renommée de la parution consacrée aux stars, personnalités politiques et autres people.

Déjà en mai 2016, la revue avait organisé la vente de cent quarante-trois images parues dans ses pages au long des dernières décennies. Cette dispersion avait rapporté la coquette somme de 327 345 euros à Paris Match. Fort de ce succès, le magazine a choisi de renouveler l’opération hier soir.

ke 2

Daniel Camus, Deux manifestants, 1968 © Paris Match – Camus

Cette fois-ci, la vente aux enchères comptabilise un total de cent soixante-dix clichés, tous pris au long de la décennie 1960. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les acheteurs ont répondu présent ! Ces images sont toutes des tirages originaux, uniques, issus de l’imposante photothèque de Paris Match. Et imposante, le mot est peut-être faible, quand on sait que la photothèque de la revue comptabilise un peu plus de quinze millions d’images !

Aussi, 170 photographies, c’est une goutte dans l’océan pour la revue, mais cent soixante-dix qui ont évidemment fait des heureux du côté des collectionneurs. Toutes ont été publiées, soit directement en couverture du magazine, soit à l’intérieur de ses pages, mais elles font toutes partie de l’imaginaire collectif des français, un imaginaire qui fleure bon le noir et blanc et le gros grain argentique. Quant à la mise à prix, elle était raisonnable puisque la somme minimale de vente était fixée à 1500 euros.

ke3

Georges Ménager, Johnny Hallyday sur scène, 1967 © Paris Match – Ménager

On le devine, Paris Match a souhaité jouer la carte de la nostalgie en organisant cette vente dont les photographies, comme le veut la tradition, ont été exposées quelques jours avant leur dispersion au sein des locaux de la salle de vente Cornette de Saint Cyr. Sur des tirages de très belle qualité, les visiteurs et potentiels acheteurs pouvaient admirer Bob Dylan en plein concert, Johnny Hallyday à seulement 17 ans en train de titiller sa guitare, ou encore Romy Schneider et Alain Delon sur le tournage du film mythique « La piscine ».

Les recettes de cette grande vente serviront à financer l’entretien du fonds photographique de la revue Paris Match, un fonds qui lui appartient en propre pour un tiers. Et les images ont connu un franc succès, tant elles illustrent avec brio et un sens esthétique véritable ainsi qu’une époque qui sent bon la nostalgie pour beaucoup d’entre nous.

Ceux qui s’intéressent à la politique apprécieront les clichés montrant Charles de Gaulle peu de temps avant les événements de Mai 68, ou encore Georges Pompidou succédant au Général décédé en 1970 à Colombey-les-Deux-Églises. Certaines images, bien plus dures, ont été captées pendant la sanglante guerre du Viêt Nam. Enfin, sur un ton beaucoup plus léger, les amateurs de rock ont pu s’amuser à reconnaître les tous jeunes Rolling Stones sur scène ! Le titre de la vente aux enchères « Glamour, Rock’n Roll et Contestation » était admirablement bien choisi…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE