Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CÉSAR

13/12/2017 > 26/03/2018

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 DEGAS

28/11/2017 > 25/02/2018

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_3 PHOTOGRAPHISME

08/11/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Les artistes à suivre en ce moment !

Louise Labadie 5 décembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Ils envahissent les scènes artistiques nationale et internationale, sont actuellement exposés dans les plus grandes institutions d’art contemporain et attirent les plus grands galeristes. Peintres, sculpteurs, vidéastes, metteurs en scène, certains adoptent même toutes ces pratiques artistiques à la fois. Nous avons sélectionné pour vous, cinq artistes qui révolutionnent l’art contemporain !

Camille Henrot, la virtuose

pdt_2017-camille_henrot-001_0

Vue de l’exposition Days are Dogs, Carte Blanche à Camille Henrot, Palais de Toyko ©ADAGP, Paris 2017

Elle a fait la une des journaux à la rentrée 2017 avec sa grande exposition Days are Dogs au Palais de Tokyo. S’intéressant particulièrement à l’histoire de l’humanité et l’origine du monde, l’artiste est déjà récompensée du Lion d’or de la Biennale de Venise, pour son film Grosse Fatigue. 

Représentée par la galerie Kamel Mennour, qui l’expose actuellement dans son espace rue du Pont-Lodi, Camille Henrot touche à une multitude de pratiques artistiques allant de la sculpture au film en passant par le dessin.

Cette artiste, pleine de références littéraires, est issue de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs et a travaillé en tant qu’assistante auprès du célèbre Pierre Huygue au début de sa carrière.

Théo Mercier, véritable esthète

theo-mercier-le-sens-de-l-histoire-ou-la-grande-reduction-2015-credit-erwan-fichou-adagp-paris-2017-green-hotels-paris-eiffel-trocadero-gavarni

Théo Mercier, Le sens de l’histoire ou la Grande Réduction, 2015. © Erwan Fichou – Théo Mercier

L’artiste multicasquettes qui expose actuellement au Musée de l’Homme, vient de clôturer son spectacle, La Fille du Collectionneur, à Nanterre-Amandier et nous invite à redécouvrir l’expérience de Radio Vinci Park à la Ménagerie de verre jusqu’au 4 décembre.

Créateur mais aussi collectionneur, Théo Mercier travaille très souvent par assemblages créant des créatures hybrides, parfois des monstres. On se souvient de sa monumentale sculpture de spaghettis présentée à la FIAC (Le Solitaire, 2010).

Issu d’une école de design, l’ENSCI, Théo Mercier s’identifie aussi comme artiste plasticien ainsi que metteur en scène. Son stage, auprès de l’artiste Matthew Barney, va lancer sa carrière. Il se fait ensuite remarquer au Salon de Montrouge en 2009.

Theodore Fivel, le fantasque

CHARGE #847225, 2015

Theodore Fivel, CHARGE #847225, 2015 © Theodore Fivel / MaMO

Artiste autodidacte, Théodore Fivel touche à toutes sortes de médiums en commençant tout d’abord par la performance. Cependant c’est pour son travail plastique que le MaMO, créé par Ora Ito, a souhaité l’accueillir dans son espace à Marseille. Il y présente une série appelée Alpha, en référence à la déesse maritime Téthis, mère d’Achille, qui vivait dans les profondeurs de la mer. Ses sculptures composées de couleurs criardes et aux formes abstraites, font directement écho à la Méditerranée.

Un de ses tableaux de sable avait été exposé au Palais de Tokyo et l’artiste a plus récemment exposé à la Galerie Odile Ouizeman pour une exposition collective.

Marguerite Humeau, la chercheuse

black-mamba21

Marguerite Humeau, Wadjet (King Cobra), 2015 © Marguerite Humeau et DUVE Berlin

Cette artiste française, diplômée de la Royal College of Art depuis 2011, a déjà exposé au Palais de Tokyo il y a à peine un an. Très axée sur la recherche, l’artiste avait notamment fait appel à des scientifiques pour réaliser ses œuvres « The Opera of Prehistoric Creatures », à la fois préhistoriques et fictionnelles. Ses expositions, présentées tel des laboratoires, proposent un univers où l’animal prendrait le dessus sur l’homme. Elle pointe du doigt les énigmes que la science ne sait expliquer concernant la conscience, qui nous distingue de certains animaux.

Représentée par la Galerie Clearing, Marguerite Humeau vit et travaille à Londres. Elle expose actuellement à la Tate Modern, dans le cadre des expositions Art Now consacrées aux artistes émergents et une de ses fameuses sculptures préhistoriques envahit, en ce moment, le hall des Abattoirs de Toulouse.

Ses œuvres font notamment partie de la collection du MoMA à New-York ainsi que celle de la Fondation d’entreprise La Fayette.

Chloe Wise, l’excentrique

chloe-wise-3

Chloe Wise, Virgo Triennal, 2017 © Chloe Wise – Courtesy of the Artist and Almine Rech Gallery

Cette artiste canadienne a fait beaucoup de bruit avec son exposition Of false beaches and butter money à la Galerie Almine Rech. Héritière du Pop Art, l’artiste sublime des produits issus de notre société de consommation, dont nous sommes victimes, à travers ses peintures et sculptures hyperréalistes. Elle associe de manière amusante ses portraits de femmes sensuelles à ses objets « populaires » affirmant sa volonté de se détacher des codes traditionnels de la beauté.

Très engagée, Chloé Wise n’hésite pas à faire passer des messages politiques à travers ses œuvres, notamment à destination du Président de la République des Etats-Unis, et à aborder la question de la féminité à travers ses portraits de jeunes femmes sulfureuses.

A seulement 26 ans, la presse qualifiait déjà l’artiste de « future star de l’art contemporain » (antidote.com), ou la nommait « la plus contemporaine des artistes » (vogue.com).

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE