Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CÉSAR

13/12/2017 > 26/03/2018

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 DEGAS

28/11/2017 > 25/02/2018

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_3 PHOTOGRAPHISME

08/11/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Le MAMC de Saint-Etienne déploie les plus belles œuvres de sa collection !

Louise Labadie 29 novembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Une très belle sélection d’œuvres est présentée au Musée d’Art Contemporain de Saint-Etienne qui célèbre ses 30 ans avec notamment un parcours passionnant sur le Narrative Art, mouvement artistique des années 70 assez méconnu. Cette exposition, traitée de manière chronologique, donne un bel aperçu de la collection du musée.

er

Fernand Léger, Trois femmes sur fond rouge, 1927.  Collection MAMC+. © ADAGP, Paris 2017.

Le rapport à l’industrie

L’exposition « Considérer le Monde » propose un aperçu chronologique de l’impressionnante collection du musée en faisant dans un premier temps dialoguer des photographies documentaires sur l’industrialisation avec des œuvres percutantes et touchantes à la fois. Le musée de Saint-Etienne tenait à mettre l’accent sur cette période qui a grandement marqué l’histoire de la ville.

Ces pièces rassemblent les grands noms de la photographie, de la peinture et du design et témoignent de leur fascination pour les innovations techniques dues à l’industrialisation. Le couple Becher dévoile le paysage industriel de la Région de la Rhür des années 50 à travers une de leurs fameuses séries de photographies.

Le mobilier dessiné par Le Corbusier, exposé face aux photos, témoigne de l’esthétique industrielle du design des années 1950. La salle suivante traite de l’avènement des Trente-Glorieuses avec le tableau hyperréaliste de Don Eddy qui fait écho au mobilier d’Achille et Pier Castiglioni, représentatif de la société de consommation des années 60.

IMG_1165

Bernd et Hilla Becher, Typologie, chevalements de puits de mines, 1996. Collection MAMC+ © exponaute

En mettant en relation ces œuvres d’art, témoins d’une époque historique, l’exposition permet de faire comprendre au public le contexte dans lequel l’art européen a évolué.

La suite de l’exposition aborde différents courants et thèmes, mettant en relation à la fois des œuvres d’art contemporain et ancien mêlées à des pièces de design. Se dévoile alors une installation contemporaine de Jan Fabre avec un tableau de Pieter Brueghel, artiste emblématique de l’Ecole Flamande (XVIème siècle), mais qui comporte aussi le fameux portrait Femme Assise de Picasso avec la photographie numérique Refiguration Self-hybridation d’ORLAN.

Allant du Pop Art au minimalisme en passant par le Land Art, l’exposition s’attarde plus précisément sur le cas du Narrative Art, constituant une grande partie de la collection.

orlan

ORLAN, Refiguration Self-hybridation, 2005. Collection MAMC+ © ADAGP, Paris 2017.

Focus sur le Narrative Art

Présenté par Alexandre Quoi, spécialiste du mouvement, cet aspect très important de la collection du musée nous permet de comprendre le nouveau statut de la photographie à partir de 1970. Ces artistes, issus de pratiques artistiques traditionnelles, choisissent à cette époque de renouveler le langage artistique en s’attaquant à l’objet sacralisé qu’est l’œuvre d’art.

Ils figurent alors dans l’exposition Information réalisée par le MoMA en 1970, en s’appropriant la photographie comme medium pour le questionner lui-même. Ils l’exploitent autant comme moyen de transmission de récits que pour ses qualités de reproductibilité, détruisant ainsi le statut de l’œuvre d’art unique.

3C00231

Cindy Sherman, Sans titre, 1981. Collection MAMC+. © C. Sherman

Théorisé par James Collins, le Narrative Art se développe autant en Europe qu’aux Etats-Unis avec notamment John Baldessari, l’un des pères fondateurs ainsi que Mel Bochner. En effet, les artistes du Art & Language participent grandement à l’avènement de ce mouvement avec Joseph Kosuth qui édite en 1969 une revue du même nom. Souhaitant lier théorie et pratique artistique, ces artistes proposent une approche conceptuelle présentant comme œuvres les textes eux-mêmes.

Le parcours comprend aussi les photos-documentaires du Body Art et du Land Art, datant de la fin des années 60 ainsi que les photographies plasticiennes des années 1980. Abordant des thèmes liés à l’identité, la mémoire, on retrouve dans l’exposition des artistes contemporains tels que  Christian Boltanski et Annette Messager, dont le discours s’inscrit totalement dans le mouvement.

kap

 

partenaire créa adrien

CONSIDÉRER LE MONDE

10/11/2017 > 30/11/2017

Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole

SAINT-PRIEST-EN-JAREZ

Pour son 30e anniversaire, redécouvrez la diversité et la richesse de la collection du Musée. Le MAMC+ vous offre une exposition où les...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE