Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

En images : quand les visiteurs de musée sont assortis au tableau qu’ils admirent !

Agathe Lautréamont 28 novembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le photographe Stefan Draschan est un grand observateur… Boîtier autour du cou, il n’apprécie rien de plus que de flâner pendant des journées entières dans les couloirs des plus grandes institutions culturelles de France et d’Europe pour admirer les chefs-d’œuvre de l’Histoire de l’art… Mais pas que ! Car le photographe facétieux sait aussi focaliser son attention sur un élément central du musée : ses visiteurs ! Aussi s’amuse-t-il à créer une série terriblement amusante, où les visiteurs sont assortis à l’œuvre qu’ils regardent…

match 4

© Stefan Draschen

Un passage rapide sur le site internet du photographe Stefan Draschan suffit à comprendre les recherches esthétiques de ce dernier : ce qu’il aime, c’est la ressemblance, le mimétisme, la ressemblance… Couleurs, formes, postures, peu importe du moment que la correspondance est là, à l’intérieur comme à l’extérieur !

Aussi a-t-il réalisé plusieurs séries photographiques réjouissantes, à l’instar de « Cars matching homes » (« Des voitures correspondant à des habitations ») ou encore « Couples matching » (« Des couples qui s’assortissent »). Le résultat nous plonge dans un monde où les formes se répondent, les couleurs dialoguent et nous, spectateurs, nous rions à gorge déployée.

match 1

© Stefan Draschen

Attardons-nous sur une série de photographie réalisée par Stefan Draschan et qui nous a particulièrement plu : « People matching artworks ». Comprenez par-là : des gens qui sont assortis à une œuvre d’art.

Les clichés, visibles sur le site internet de l’artiste comme sur son Tumblr personnel, s’intéressent avec beaucoup d’humour et de tendresse à ces indénombrables visiteurs du musées, curieux anonymes, qui s’arrêtent quelques minutes devant une sculpture, un tableau, un dessin, sans véritablement se rendre compte que leur posture, leur coiffure ou leurs vêtements correspondent idéalement à la création qu’ils sont en train d’admirer !

match 3

© Stefan Draschen

Stefan Draschan est actuellement en résidence à la Cité des Arts de Paris et continue de travailler sur des projets de séries photographiques. Il en profite donc pour sillonner, son appareil photo en bandoulière, différents musées français et européens. Mais c’est bien dans les institutions culturelles parisiennes qu’il trouve le plus de matière à son travail. Il a ainsi capté des correspondances étonnantes dans les couloirs du Musée d’Orsay, du Louvre, de l’Orangerie ou encore au Centre Pompidou.

match 6

© Stefan Draschen

Si sa quête est principalement le fruit d’heureux hasards, Draschan avoue parfois repérer un visiteur dès son entrée dans le musée, puis le suit discrètement jusqu’à ce qu’il s’arrête devant une œuvre correspondant à sa tenue. D’autre fois, il se trouve attiré par une peinture particulière, et il ne lui reste plus qu’à attendre patiemment que quelqu’un passe devant avec une attitude ou une coiffure adéquate.

Le photographe avoue néanmoins focaliser son travail sous les cimaises du Musée du Louvre, puisque c’est le musée possédant les plus riches collections et attirant le plus de visiteurs venus d’horizons différents, amplifiant les chances de croiser des tenues atypiques.

match 5

© Stefan Draschen

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE