Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 MIRÓ

03/10/2018 > 04/02/2019

Grand Palais

- PARIS

expo_cercle_2 TADAO ANDO, LE DÉFI

10/10/2018 > 31/12/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_3 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_5 ALPHONSE MUCHA

12/09/2018 > 27/01/2019

Musée du Luxembourg - PARIS

LA NEWSLETTER

« Les Mondes silencieux » de Brodbeck et de Barbuat à la MEP 

Louise Labadie 20 novembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Brodbeck et de Barbuat exposent à la MEP une série de photographies et de vidéos saisissantes, représentant des lieux emblématiques totalement déserts. À la fois effrayants et fascinants, leurs travaux questionnent la place de l’homme dans le monde et interrogent les notions de réel et de temps.

Silent World (2009-2012)

Place de l’Opéra, Paris, 2009 © Brodbeck & de Barbuat

C’est dans le cadre de ses nouvelles expositions autour du thème de l’obsession que la MEP expose ce duo d’artistes. Allemand et française, pensionnaires de la Villa Médicis, ces jeunes photographes travaillent ensemble depuis 2005 à Paris et sont diplômés de l’Ecole nationale supérieure de la Photographie (Arles).

Leur série de photographies Les Mondes silencieux réalisée entre 2008 et 2012, représente des lieux tels la Place de l’Opéra, Madison Square, Wall Street ou le Panthéon de Rome, dépourvus ici de toute présence humaine. Ils ne font figurer qu’une personne, voire deux qui semblent perdues ou errer dans ce monde mystérieux comme pour souligner la présence de l’absence. La dimension réelle que peut apporter la photographie est particulièrement troublante. Entre réalité et fiction, les artistes réussissent à la perfection à provoquer la confusion du spectateur.

BB11

Brodbeck & de Barbuat, Dessin préparatoire, 2009-2010, Série « Les Mondes silencieux » © Brodbeck & de Barbuat

Le résultat, assez impressionnant, est dû à un temps d’exposition d’une durée de 3 à 5 heures, éliminant tout élément mobile de la photographie qu’ils retravaillent ensuite. Les esquisses préparatoires sont indispensables dans leur processus de création. Ne conservant que les éléments immobiles, le résultat est saisissant. Paris, New-York, semblent avoir été évacués, comme si une tempête menaçait de ravager ces villes.

Est-ce la fin du monde ou l’avènement d’un univers utopique ? Est-ce un rêve ou la réalité ? Les images de Brodbeck et De Barbuat nous laissent perplexe et font appel à notre imagination.

BB04

Brodbeck & de Barbuat, Madison Square Garden, New York, 2009, Série « Les Mondes silencieux » © Brodbeck & de Barbuat

Afin d’illustrer et d’accentuer l’ambiguïté de leurs vidéos et photographies, les artistes y associent des objets qui semblent tout droit sortis de ces villes désertes : des fleurs séchées, des sculptures métalliques, des morceaux de roche, des photographies noir et blanc de vestiges antiques. Présentés comme des échantillons extraits de ce monde, ils forment ensemble les preuves tangibles de son existence.  Tels des fossiles, ils semblent être marqués par le temps tout comme les photographies paraissent représenter les vestiges de constructions laissés par les hommes modernes.

BB08

 

Brodbeck & de Barbuat, Mood-board, 2009, Travail préparatoire sur papier, Série « Les Mondes silencieux » © Brodbeck & de Barbuat

L’immensité de ces lieux qu’ils photographient et leur travail en série nous rappellent les grands espaces publics photographiés par l’artiste allemande Candida Höfer. Or c’est plutôt dans le travail de Louis Daguerre qu’ils puisent leur inspiration. Et notamment sa photographie Boulevard du Temple de 1838 sur laquelle est représenté un homme seul dans une rue totalement vide.

BRODBECK & DE BARBUAT, LES MONDES SILENCIEUX.

08/11/2017 > 07/01/2018

Maison Européenne de la Photographie (MEP)

PARIS

Solitude urbaine ou familiale, errance existentielle, chaque projet de Brodbeck & de Barbuat met en avant, sous différents jours, la mélan...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE