Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 POP ART

22/09/2017 > 21/01/2018

Musée Maillol – Fondation Dina Vierny - PARIS
expo_cercle_3 LA FOLIE EN TÊTE

16/11/2017 > 18/03/2018

Maison de Victor Hugo - PARIS

LA NEWSLETTER

Record : 70 millions de dollars pour un Fernand Léger !

Agathe Lautréamont 14 novembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

La période moderne a décidément les faveurs des amateurs d’art…  En ce mois de novembre 2017, la célèbre maison de ventes aux enchères Christie’s a proposé aux collectionneurs et autres investisseurs une peinture signée de l’artiste natif de l’Orne Fernand Léger (1881 – 1955). L’huile sur toile, intitulée Contraste de formes, n’a pas tardé à trouver son nouveau propriétaire : celui-ci a déboursé soixante-dix millions de dollars pour remporter le précieux tableau…

sties

Fernand Léger, Contraste de Formes © Christie’s 2017

Si vous appréciez le travail de l’artiste français Fernand Léger, New York était « the place to be » lundi 13 novembre dernier. En effet, la grande maison de ventes aux enchères Christie’s a récemment proposé à un panel d’enchérisseurs une peinture signée de Fernand Léger ; peinture qui a d’ailleurs déchaîné les passions, puisqu’elle a établi rien de mois qu’un record. L’œuvre a en effet été adjugée pour soixante-dix millions de dollars, alors que la maison Christie’s avait initialement estimé la toile réalisée en 1913 par le maître né à Argentan à soixante-cinq millions de dollars…

Cette peinture abstraite très colorée, qui mesure quatre-vingt-douze centimètres sur soixante-treize représente donc un nouveau record pour l’artiste disparu en 1955 à Gif-sur-Yvette à l’âge de 74 ans. C’est là le double du précédent record atteint par l’artiste moderne, qui était alors de 39.2 millions de dollars ; une somme atteinte par l’œuvre Étude pour la femme en bleue qui avait été proposée aux plus offrants par la maison Sotheby’s il y a neuf ans, dans le courant de l’année 2008.

gritte

René Magritte, La corde sensible, 1960

La tête dans les nuages

Mais Fernand Léger n’était pas le seul peintre moderne à passer sous le marteau de Christie’s lundi dernier de l’autre côté de l’Atlantique. À cette même occasion, le belge René Magritte a également fait tourner quelques têtes… et vidé un porte-monnaie ! L’œuvre L’empire des Lumières exécutée en 1949 s’est envolée pour 20.5 millions de dollars, ce qui représente également un record pour l’artiste récemment mis à l’honneur dans une belle rétrospective par le Centre Pompidou de Paris… À noter qu’au mois de février 2017, l’œuvre La corde sensible du maître surréaliste avait été adjugée pour 14.4 millions de dollars, aussi à l’occasion d’une vente organisée par Christie’s.

Enfin, dernière huile sur toile sur laquelle se sont focalisé les regards : la peinture Le laboureur dans le champ signée par le peintre néerlandais Vincent van Gogh (1853-1890). Commission et frais compris, la pièce a été vendue pour 81.3 millions de dollars… Une bonne surprise pour la maison Christie’s puisque les enchères sont allées bien au-delà du prix d’estimation de la toile. Il faut croire que la peinture réalisée par van Gogh au moment de son passage dans l’asile de Saint-Rémy-de-Provence en 1889 était très convoitée… Ceci dit, Le laboureur dans le champ n’a pas établi de record, puisque la peinture n’a pas atteint les 82.5 millions de dollars du Portrait du Dr. Gachet. Le célèbre portrait avait été proposé par Christie’s en 1990, également à New York.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE