Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 POP ART

22/09/2017 > 21/01/2018

Musée Maillol – Fondation Dina Vierny - PARIS
expo_cercle_3 LA FOLIE EN TÊTE

16/11/2017 > 18/03/2018

Maison de Victor Hugo - PARIS

LA NEWSLETTER

Zhong Weixing à la MEP : un duel de photographes !

Louise Labadie 8 novembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Dans le cadre du thème « obsession » de ses nouvelles expositions, la MEP a invité Zhong Weixing à exposer les portraits des plus grands photographes de la planète. De William Klein à JR en passant par Martin Parr ou Pierre et Gilles, l’artiste rend hommage à ces photographes qui l’ont  inspiré. Reprenant les codes traditionnels du portrait photographique, le créateur se démarque par la virtuosité de sa technique.

ZW02

Zhong Weixing, ORLAN, artiste plasticienne française, Paris, atelier d’ORLAN, le 17 février 2017 © Zhong Weixing

Face à Face

En 2015, l’artiste décide de réaliser ce projet d’envergure qu’il expose tout d’abord au Musée national d’Histoire de Rio de Janeiro. C’est dans son studio qu’il convie ces artistes leur proposant de poser sur fond noir, éclairés d’une lumière diffuse. Imprégné du travail de chaque photographe, Zhong Weixing réalise ses portraits en noir et blanc ou couleur, proposant une interprétation très personnelle. Certains clichés sont même réalisés en collaboration avec le modèle qui apporte sa touche personnelle comme ORLAN ou Bernard Faucon. Alors que les photographes sont bien souvent cachés derrière leur appareil, ici Zhong Weixing les place face à l’objectif, dévoilant les visages des auteurs qui ont écrit l’histoire de la photographie du XXème et du XXIème siècle.

ZW01

Zhong Weixing, Alain Fleischer, cinéaste, photographe, plasticien et écrivain français, Le Fresnoy, 7 avril 2016 © Zhong Weixing

Révélateurs de personnalités, chaque portrait est unique, composé du photographe qui par sa pose ou ses vêtements se distingue des autres : ORLAN et son énergie débordante est photographiée en couleur, vêtue d’un costume. Bernard Faucon dévoile son nom sous son masque et Martin d’Orgeval cadre la photo de ses mains, yeux fermés. L’artiste, par ce travail participatif, créé comme une sorte de duel entre lui et le modèle, tous deux habitués des studios photo, mais dont seul Zhong Weixing est maître de l’appareil.

Ses photographies témoignent de sa parfaite connaissance des techniques photographiques d’aujourd’hui. L’effet de mouvement, créé grâce à son long temps d’exposition, amène une dynamique qui se traduit par des voiles de couleurs, donnant par le côté flou, un effet de coups de pinceau.

Collectionneur de photographies mais avant tout photographe, Zhong Weixing vit et travaille à Chengdu et créé la Chengdu International Photographic Exchange Association. En effet, très engagé dans la volonté de diffuser ce medium, l’artiste a pour ambition de fonder un musée de la photographie contemporaine prochainement en Chine.

ZW06

Zhong Weixing, Bernard Faucon © Zhong Weixing

Une scénographie majestueuse

Plongé dans la pénombre, on approche ces impressionnants portraits grâce à la lumière qui les éclaire et fait sortir les personnages de leurs cadres. Approchant notre échelle, les photographes-modèles semblent réels et en mouvement tellement leurs silhouettes ressortent sur ce fond noir…

L’exposition présente aussi des vidéos mettant en scène les portraits figés de ces artistes. Tel un film tout droit sorti du début du XXème siècle, la vidéo détaille les mouvements réalisés par le modèle et se répète à l’infini.

Alors que la peinture tente de se détacher dès le XIXème siècle de la représentation exacte de la réalité, l’avènement de la photographie en propose un retour fidèle. Très exploité par les plus grands photographes de la moitié du XXème siècle : Irving Penn, Richard Avedon, William Klein, Brassaï, le portrait photographique est le reflet parfait d’une personne, dévoilant dans les moindres détails sa personnalité. Chanteurs et chanteuses, comédiens et comédiennes, ces photographes ont immortalisé les portraits de ces stars en toutes circonstances, établissant des codes spécifiques de réalisation. L’exposition sur les portraits de Marlene Dietrich nous donne un bel aperçu de ces clichés, typiques de la moitié du XIXème siècle que Zhong Weixing a su renouveler.

ZHONG WEIXING, FACE À FACE.

08/11/2017 > 07/01/2018

Maison Européenne de la Photographie (MEP)

PARIS

En 2015, le photographe chinois Zhong Weixing initie un projet d’envergure : réaliser systématiquement le portrait des plus grands photo...

48
jours restants
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE