Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 VAGUES DE RENOUVEAU

06/10/2018 > 06/01/2019

Fondation Custodia

- PARIS

expo_cercle_2 FENDRE L'AIR

27/11/2018 > 07/04/2019

Musée du quai Branly - Jacques Chirac - PARIS
expo_cercle_3 TRÉSORS DE KYŌTO

26/10/2018 > 27/01/2019

Musée Cernuschi - PARIS
expo_cercle_4 LIGHT MATTERS

30/11/2018 > 03/02/2019

Espace Fondation EDF - PARIS

LA NEWSLETTER

Des photos inédites de David Bowie réunies dans un bel ouvrage

Agathe Lautréamont 6 novembre 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le 10 janvier 2016, coup de tonnerre dans le monde de la musique : on apprenait la disparition de David Bowie. Personnage aux multiples casquettes, chanteur, compositeur bien sûr, bête de scène. Personnage haut en couleur immanquable de la scène rock. Mais aussi peintre à ses heures perdues et grands amateur d’art. Chez exponaute, nous avions rendu hommage à la créativité de Bowie à l’occasion de sa disparition. Aujourd’hui, nous replongeons dans l’univers du musicien avec la parution de ces photographies inédites…

1920

Toronto, 1983 © Denis O’Regan – Moonlight Books

Si vous êtes amoureux aussi bien de photographie que de David Bowie, ce qui va suivre devrait vous plaire… et vous refroidir en même temps ! En 2018, paraîtra un livre en édition très limité regroupant des photographies rares, inédites, de l’artiste David Bowie ; photographies prises par le reporter Denis O’Regan au cour de la tournée Serious Moonlight tour en 1983. Seul bémol : il va falloir afficher un porte-monnaie on ne peut plus garni pour pouvoir s’offrir ce superbe ouvrage, puisqu’il sera disponible au prix de… 3000 livres sterling (ce qui donne un peu moins de 3400 de nos euros).

De mémoire d’amoureux de musique rock, la tournée Serious Moonlight, qui eut lieu au cours de l’année 1983, fut un événement pharaonique dans la carrière de David Bowie, disparu le 10 janvier 2016 et laissant des millions de fans brutalement orphelins. Costumes, décors, jeux de lumière, nombre de pays visités… Cet événement fut celui de tous les superlatifs pour Bowie mais étrangement, le chanteur apparaît très détendu sur les photographies prises par le journaliste Denis O’Regan et encore jamais montrées au public.

2936

Pendant la tournée © Denis O’Regan – Moonlight Books

Dans des photographies prises dans l’intimité de l’artiste, avec un sens du détail affermi et des compositions étonnantes, on découvre un David Bowie rayonnant. L’artiste court les salles de concert, joue devant un public de 10 000, 30 000, 50 000 personnes parfois. Il est une superstar, le sait et pourtant garde la tête froide, comme en témoignent ses immenses sourires sur les clichés de Denis O’Regan.

L’artiste aux multiples facettes, qui n’aimait rien de plus que se transformer sur scène comme dans ses clips a donc été photographié dans une atmosphère très intimiste alors que son album Lets’ Dance était un succès planétaire, en sus couronné par d’excellentes critiques. Ce succès amena le musicien à se produire plus de cent soirs dans quinze pays différents, commençant par jouer à Bruxelles pour terminer à Hong Kong.

Mais loin de simplement célébrer une grande star de la musique, les images saisies par le photographe Denis O’Regan laissent transparaître son sens de la composition, tout comme son amour pour la musique de Bowie. Le reporter était en effet un grand fan de l’univers musical du britannique disparu à l’âge de 69 ans. À tel point que ce fut en assistant à un concert de la tournée Ziggy Stardust qu’O’Brien a décidé de se lancer dans la photographie de concert.

3000

Singapour, 1983 © Denis O’Regan – Moonlight Books

L’ensemble de ces clichés, témoignage exceptionnel de l’intimité de David Bowie, seront rassemblés dans un bel ouvrage devant paraître au Royaume-Uni dans le courant du mois de mai 2018. Ils ont tous été minutieusement choisis par O’Brien et Bowie, et le chanteur devait même dédicacer chaque livre. Malheureusement, sa mort brutale en janvier 2016 en décida autrement.

Cette édition très limitée sera accompagnée d’un volume contenant les reproductions de brouillons de chansons de Bowie, des tickets de concert, des set-listes, trois tirages de belle qualité en éditions limitées et les pochettes des albums Let’s Dance et Ricochet repensées par l’artiste Nile Rodgers.

La maison d’édition qui publiera ce beau live, Moonlight Books, décrit d’ores et déjà le livre comme une pièce à collection digne des librairies des musées. Si vous avez donc 3000£ à dépenser, il faudra tout de même être très rapide, car l’ouvrage ne sera édité qu’à deux mille exemplaires. Il vous faudra aussi une étagère plutôt solide, car l’ensemble pèsera tout de même quinze kilos…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE