Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Une œuvre en hommage aux migrants va investir le Palais de Cristal de Madrid

Agathe Lautréamont 22 août 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Au cœur de Madrid, se dresse depuis 1887 une magnifique structure toute de verre et de métal : le Palais de Cristal. Initialement bâti à la fin du XIXe siècle pour accueillir une exposition sur la flore exotique, la structure fut conservée par la capitale espagnole et de nos jours, accueille régulièrement des expositions. En cette année 2017, c’est l’artiste colombienne Doris Salcedo qui va investir l’espace madrilène tout en transparence, avec une œuvre forte, en hommage aux migrants qui depuis plusieurs années, périssent en tentant de traverser la Méditerranée.

tristanmontaron

Le Palais de Cristal de Madrid © Stan Aron, 2016, Flickr

Nombre d’artistes contemporain à travers le monde ont utilisé la création comme médium afin d’alerter les consciences sur la crise migratoire que connaît le monde depuis maintenant plus de trois ans. Probablement au premier rang desquels le dissident chinois Ai Weiwei qui avait fait de cette cause son fer de lance depuis plusieurs mois maintenant via des expositions et installations qui ont marqué les esprits.

Doris Salcedo est la dernière artiste en date à choisir le thème de la crise migratoire comme sujet de ses créations artistiques, puisqu’elle prévoit d’installer un nouveau travail rendant un vibrant hommage aux migrants qui traversent la Méditerranée au péril de leur vie. Au sein du Palais de Cristal de Madrid à la fin de l’année 2017, s’étendra donc une vaste installation (s’insérant dans le cadre de sa série des « Palimpsestes », exposées du 6 octobre 2017 au 1er avril 2018) à l’intérieur des murs de verre de la belle structure du XIXe siècle, elle-même installée dans le Parc du Retiro, célèbre espace vert de 118 hectares et poumon vert de la ville de Madrid.

Comme l’a expliqué à la presse espagnole Doris Salcedo, son œuvre sera dédiée à tous ceux qui se sont noyés dans les eaux de la Méditerranée et dans l’océan Atlantique pas uniquement depuis la crise migratoire, mais depuis ces vingt dernières années, cherchant à fuir dans l’espoir d’une vie meilleure.

gug

Doris Salcedo © Solomon R. Guggenheim Museum, 2015

Alerter les consciences

Mais plus concrètement, en quoi consistera l’exposition de Doris Salcedo ? Un porte-parole du Palais de Cristal a expliqué que le sol de l’espace d’exposition serait recouvert de cent quatre-vingt-douze petits panneaux, tandis que de l’eau circulera parmi les tuiles grâce à l’aide d’un système hydraulique spécialement créé pour l’occasion. Des noms de migrants ayant péri en mer seront inscrit sur les tuiles, pour ne pas qu’on les oublie. Pour les esprits écologistes qui s’alarmeraient déjà de l’installation, pas de panique ! L’eau fonctionnera bien sûr en circuit fermé, donc pas de gâchis !

Doris Salcedo est très célèbre dans le monde de l’art contemporain pour ses interventions et ses installations de grande échelle. L’année dernière, elle avait recouvert la place principale de Bogotá, la capitale de la Colombie, avec du tissu blanc en réaction à une décision de la sphère politique colombienne de rejeter un accord de paix avec les terroristes des Farc. Le drap blanc était recouvert des noms (écrits avec une encre mélangée à de la poussière) d’une très mince part des victimes des exactions des Farc.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE