Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 LA FOLIE EN TÊTE

16/11/2017 > 18/03/2018

Maison de Victor Hugo

- PARIS

expo_cercle_2 EN FORME DE VERTIGES

08/11/2017 > 30/11/2017

Villa Emerige - PARIS

LA NEWSLETTER

Égypte : trois tombeaux millénaires découverts au sud du Caire

Agathe Lautréamont 16 août 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Quand y’en a plus, y’en a encore ! Sur exponaute, nous vous parlons très régulièrement de découvertes archéologiques en Égypte, toutes plus exceptionnelles les unes que les autres. Et il semblerait que le sol égyptien ne connaisse pas le principe de la trêve estivale. En ce mois d’août, une équipe d’archéologues a annoncé avoir mis au jour trois tombeaux vieux de plus de deux millénaires… !

page

Un des sarcophages de pierre découverts ce mois d’août © Ministère des Antiquités Égyptien

À en croire l’actualité de ces derniers mois, il paraîtrait qu’il suffise de creuser quelques mètres dans le sol aride égyptien pour découvrir un vestige des temps passés… En ce milieu de mois d’août, une équipe d’archéologues égyptiens a annoncé avoir découvert pas moins de trois tombeaux, renfermant entre leurs murs très anciens plusieurs sarcophages. Les tombes se situent dans un cimetière vieux de plus de deux mille ans, dans la région d’Al-Kamin Al-Sahrawi, une zone située en plein cœur de la province de Minya, à environ deux cent cinquante kilomètres de la ville du Caire.

Comme toujours, c’est le Ministère des Antiquités d’Égypte qui s’est chargé d’annoncer la nouvelle à la presse, le 15 août dernier. Les sépultures exhumées se situent dans une nécropole construite entre la XXVIIe dynastie (fondée en 525 avant Jésus-Christ) et la période gréco-romaine (située entre 332 avant J-C et le IVe siècle de notre ère). Les chercheurs ont précisé avoir retrouvé un grand nombre de sarcophages, tous de différentes tailles et formes, ainsi que de nombreux éclats d’argile, laissant penser à de la vaisselle. L’un des trois tombeaux renfermait quatre sarcophages sur la surface desquels ont été sculptés et peints avec beaucoup de précision des visages.

960x614_sarcophages-decouverts-region-minya

L’intérieur d’un des tombeaux © Ministère des Antiquités Égyptien

Mais qui sont les défunts reposant dans ces tombes ? Pour le moment, aucune information précise quant à leur identité n’a été retrouvée. Mais si l’on en croit le communiqué du Ministère des Antiquités, les ossements sont ceux de femmes, d’hommes et d’enfants de différents âges. Le chef de la mission archéologique, Ali Al-Bakry, a expliqué à la presse égyptienne que cette découverte tend à prouver que les tombes faisaient partie d’un cimetière dépendant d’une grande ville, et non comme on pourrait le supposer d’une garnison militaire.

Cependant, il reste encore beaucoup de travail à faire sur le site de recherches, afin d’en apprendre davantage sur les corps reposant dans le sable depuis deux mille ans. Cette nécropole est cependant bien connue des archéologues égyptiens, car elle avait déjà livré quelques secrets lors d’un vaste plan de recherches qui s’était tenu au long de l’année 2015.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE