Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CHRISTIAN DIOR

05/07/2017 > 07/01/2018

Les Arts Décoratifs

- PARIS

expo_cercle_3 LE PAYSAGE JAPONAIS

21/06/2017 > 02/10/2017

Musée Guimet - PARIS
expo_cercle_4 COSTUMES ESPAGNOLS

21/06/2017 > 24/09/2017

Maison de Victor Hugo - PARIS
expo_cercle_5 OLGA PICASSO

21/03/2017 > 03/09/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

La mode est un éternel recommencement, au Fotomuseum de Rotterdam

Agathe Lautréamont 12 juillet 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

En poussant les portes de l’exposition temporaire Etnomanie du Nederlands Fotomuseum de Rotterdam, on peine à imaginer ce qui nous attend de l’autre côté. Ethnologie ? Histoire de la photographie ? Mode et costume ? En vérité, c’est un peu de tout cela à la fois. Grâce à l’histoire, des photos d’époque et la mode contemporaine, l’institution néerlandaise démontre, si cela était encore nécessaire, que la mode ne change pas vraiment, mais est un éternel recommencement. Visite d’un parcours aussi étonnant qu’instructif !

18403431_1360517987320664_4421996363547556576_n

Etnomanie © Nederlands Fotomuseum, Rotterdam, 2017

Aux origines de la nouvelle exposition temporaire du Nederlands Fotomuseum de Rotterdam (visible jusqu’au 27 août prochain), comme bien souvent, tout commence avec une rencontre. L’institution muséale néerlandaise a choisi de faire confiance à la créatrice de mode et designer Ellie Uyttenbroek, qui a forgé pour l’occasion le néologisme qui donne son titre à l’exposition temporaire « Etnomanie ». Qu’entend-elle, alors par ce mot ?

Ce mot-valise lui aurait été inspiré par ses pérégrinations à travers les rues animées de Rotterdam, où cohabitent une centaine de nationalités différentes et donc autant de styles vestimentaires, du plus traditionnel au plus excentrique. Les influences s’entremêlent, les traditions se mélangent, pour obtenir au bout du compte un véritable kaléidoscope de styles, témoin de la grande imagination des jeunes générations pour qui, plus que jamais, l’habit fait le moine.

etno 2

Etnomanie © Nederlands Fotomuseum, Rotterdam, 2017

Mode passé et présent

Aussi, à partir de ce constat, Ellie Uyttenbroek s’est plongée dans le fonds permanent du Fotomuseum de Rotterdam et plus précisément dans l’ensemble de clichés baptisés « The World Collection ». Pas moins de cent mille photographies datant des XIXe et XXe siècles, toutes à portée ethnographique, qui ont été initialement rassemblés par l’ancien Musée Ethnographique de Rotterdam et qui ont été finalement transférées au Fotomuseum dès l’année 2012.

Daguerréotypes, calotypes, autochromes, polaroïds, négatifs sur verre… La créatrice s’est faite historienne de l’art et de la mode, pour au bout du compte sélectionner un peu moins de quatre cent clichés destinés à être présentés dans l’exposition, tandis qu’une cinquantaine ont été reproduits en très, très grands formats, pour se trouver imprimés sur des rideaux monumentaux qui habillent les murs du musée de Rotterdam pour quelques mois.

etno

Etnomanie © Nederlands Fotomuseum, Rotterdam, 2017

Immersion

Et sur ces mêmes reproductions hautes de plusieurs mètres, la conservatrice d’un jour à qui on a donné carte blanche s’est amusée à mettre en exergue, simplement en les colorisant de teintes chatoyantes, les pièces de vêtement qui pourraient encore être tout à fait portées de nos jours.

C’est ainsi que du Japon aux grandes plaines des États-Unis, des années 1850 aux balbutiements du XXe siècle, on retrouve indifféremment blue jeans, étoles, vestes kimono, bandana, bijoux en corail, collier en argent niellé… qu’un couturier aurait pu imaginer pour sa collection de la saison dernière !

18301363_1358039434235186_754427650169683351_n

Etnomanie © Nederlands Fotomuseum, Rotterdam, 2017

Humour et précision

D’ailleurs, sur les cartels (simplement posés à même le sol) accompagnant les reproductions photographiques, la créatrice de mode néerlandaise s’est amusée à décrire les costumes traditionnels à la manière d’un catalogue de mode, n’hésitant pas à citer les noms de grandes maisons de haute-couture qui pourraient récupérer ces pièces pour leur prochain défilé.

Vous l’aurez compris, cette exposition en forme de carte blanche est un véritable vent de fraîcheur dans l’univers muséal. Avec beaucoup de légèreté, mais aussi un véritable regard historique, social et ethnologique, « Etnomanie » illustre à quel point le vêtement est un constant renouvellement, une boucle qui invente parfois, reprend beaucoup, réutilise sans cesse.

 

bannière Thalys

Un petit détour du côté de la bouillonnante Rotterdam vous tente, afin de découvrir cette surprenante exposition ? Pour votre voyage, Thalys propose de nombreux départs en direction des Pays-Bas, tous les jours de la semaine. En 2h30, vous serez à destination !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE