Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CHRISTIAN DIOR

05/07/2017 > 07/01/2018

Les Arts Décoratifs

- PARIS

expo_cercle_2 LE PAYSAGE JAPONAIS

21/06/2017 > 02/10/2017

Musée Guimet - PARIS
expo_cercle_4 COSTUMES ESPAGNOLS

21/06/2017 > 24/09/2017

Maison de Victor Hugo - PARIS
expo_cercle_5 OLGA PICASSO

21/03/2017 > 03/09/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Plus que quelques jours pour voir Le Baroque des Lumières au Petit Palais

exponaute 11 juillet 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Si la thématique de l’art religieux français vous intéresse, alors il est urgent de vous rendre au sein du Petit Palais de Paris. Dans quelques jours, fermera en effet ses portes la belle exposition « Le Baroque des Lumières : Chefs-d’œuvre des églises parisiennes au XVIIIe siècle ». Un parcours d’une étonnante richesse, instructif et superbe, où l’on découvre des peintures mêlant dévotion et fêtes galantes à la cour des rois de France. Maintenant que l’exposition prend fin, la rédaction d’exponaute vous donne trois bonnes raisons de courir la visiter !

Un art méconnu

François-Lemoine-Saint-Jean-Baptiste-1726

François Lemoine, Saint Jean-Baptiste, 1727 © Ville de Paris

En France, le XVIIIe siècle est indéniablement le Siècle des Lumières, mouvement intellectuel qui a animé toute l’Europe et critiquant l’obscurantisme au profit de la connaissance. Philosophes et intellectuels encouragèrent le développement des sciences et des échanges intellectuels, tout en critiquant fermement les abus de l’Église et de l’État.

Une période peu propice à l’essor de l’art religieux ? Détrompez-vous ! Comme l’explique à merveille le parcours temporaire organisé par le Petit Palais de Paris, ce style pictural n’a pas été relégué au second plan de la production artistique française, mais a connu paradoxalement un étonnant dynamisme.

Les églises parisiennes ont ainsi passé de très nombreuses commandes à des artistes parisiens mais aussi plus largement français afin d’orner leurs murs et plafonds de fresques et huiles sur toile grandioses, pour vanter la religion et la foi. Le parcours temporaire s’attache à décrypter le mystère de cette grande présence de l’art religieux à Paris.

Comment on restaure une œuvre

Capture-décran-2017-04-10-21.21.07 (1) +++

Jean Jouvenet, La visitation de la Vierge ou Le Magnificat, 1716 © Pascal Lemaître / dist. Centre des monuments nationaux

Vers la fin de l’exposition temporaire du Petit Palais, le visiteur est invité à découvrir les arcanes d’un atelier de restauration d’œuvre d’art. En effet, le parcours « Le Baroque des Lumières » a été conçu en étroite collaboration avec la COARC (Conservation des Œuvres d’Art Religieuses et Civiles de la Ville de Paris).

C’est cet organisme qui a la charge des décors et autres œuvres d’art des quelque quatre-vingt-seize édifices culturel appartenant à la capitale française. En vue de l’exposition du Petit Palais, une vaste campagne de restauration de tableaux datant du XVIIIe siècle a été lancée. C’est ainsi qu’une trentaine d’œuvres ont connu une nouvelle jeunesse, grâce aux fonds publics ainsi que d’importants mécénats privés.

Pas moins de quinze restaurateurs ont travaillé minutieusement à rendre tout leur éclat à des tableaux, certains de très grands formats. Des vidéos et des cartels très complets montrent aux différents visiteurs les étapes successives d’une restauration d’œuvre d’art.

Une spectaculaire scénographie

Sans titre +++

Pierre Peyron, La Résurrection du Christ, 1784, Église Saint-Louis-en-L’Île (COARC), Paris © Ville de Paris – COARC – Jean-Marc Moser

Un soin particulièrement attentif a été apporté à la scénographie de l’exposition, les espaces du Petit Palais ayant été totalement remaniés pour retranscrire l’univers ecclésial du XVIIIe siècle. De la chapelle au déambulatoire en passant par la sacristie, chacune des étapes du parcours témoigne d’un subtil jeu de perspectives et de lumières, aux décors du plafond, conférant à l’exposition une identité singulière.

La célèbre Chapelle des Enfants-Trouvés, lieu où étaient recueillis les nourrissons abandonnés, est reconstituée dans ses proportions originales. La chapelle fit sensation à l’époque, fruit du travail de deux peintres vénitiens, et de Charles-Joseph Natoire et son fabuleux décor de Nativité.

 

partenaire-créa-adrien

LE BAROQUE DES LUMIÈRES

21/03/2017 > 16/07/2017

Petit Palais

PARIS

Cette saison, le Petit Palais consacre deux expositions à l'art du XVIIIe siècle : Le baroque des Lumières, chefs-d’œuvre des églises...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE