Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 ARTISTES & ROBOTS

05/04/2018 > 09/07/2018

Grand Palais - PARIS
expo_cercle_3 SUBODH GUPTA

13/04/2018 > 26/08/2018

Monnaie de Paris - PARIS
expo_cercle_5 NYMPHÉAS

13/04/2018 > 20/08/2018

Musée de l’Orangerie - PARIS

LA NEWSLETTER

La couleur dans tout son éclat, à la Cité de la céramique de Sèvres

Laura Bourdon 10 juillet 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

A partir du 12 octobre la Cité de la céramique de Sèvres va accueillir une exposition « événement », organisée dans le cadre des 40 ans du Centre Pompidou, dédiée à « l’Expérience de la couleur ». Celle-ci conviera près de 400 objets d’arts, une exposition pluridisciplinaire qui rassemblera à la fois de la céramique et de la porcelaine, mis en dialogue avec les travaux d’artistes plasticiens, convoquant la peinture, la photographie, les arts graphiques et des installations contemporaines. 

couleur 1

Josef Albers, Affectionate (Homage to the square), 1954 © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Bertrand Prevost, Dist.  RMN-Grand Palais

La prochaine exposition du musée de la Céramique portera sur une thématique constitutive de la signature du lieu depuis ses prémisses : à savoir la couleur, sa perception par les artistes, et les émotions véhiculées par celles-ci. Si le blanc, l’or ou le bleu de Sèvres sont intimement liés à l’histoire du musée, en réalité plus de mille couleurs ont été déclinées depuis le début du XIXe siècle.

Du bleu céleste mis au point pour Louis XV au rose Pompadour, des couleurs expansives comme l’orange et le rouge aux teintes plus nuancées, la question de la couleur a initié les créations les plus extravagantes, participant d’une aventure autant technique que scientifique et artistique.

couleur 2

Bertrand Lavier, La Bocca, 2007 © Sèvres, Cité de la céramique, Dist. RMN-Grand Palais/Gérard Jonca

C’est justement là le point de départ de l’exposition, qui vise à mettre en lumière plus de 200 ans de création par le prisme de la couleur. Intitulée « l’Expérience de la couleur », l’exposition conçue par Frédéric Bodet sera pluridisciplinaire : elle convoquera les œuvres de grands céramistes français et internationaux, mis en dialogue avec l’œuvre d’autres grands artistes plasticiens, designers ou encore photographes, aujourd’hui considérés comme des figures incontournables de la couleur au XXe siècle. Parmi eux : Robert et Sonia Delaunay, Yves Klein, Josef Albers…

couleur 5

Georgia O’Keeffe, Red, yellow and black streak, 1924 © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Philippe Migeat / Dist. RMN-GP

L’exposition va « embraser le musée », s’enthousiasme Christine Germain-Donnat, Directrice du département du patrimoine et des collections, puisqu’elle se déploiera sur l’ensemble des espaces (musée de la Céramique et Manufacture de Sèvres inclus). Le public aura donc de surcroît l’opportunité de visiter la collection permanente du musée constituée de plus de 50 000 objets de céramique dont près de 5 000 porcelaines de Sèvres.

400 oeuvres, 4 chapitres

« L’Expérience de la couleur » réunira donc un ensemble de 400 pièces, provenant majoritairement des collections du musée de la Céramique mais aussi d’autres grandes institutions publiques : le Centre Pompidou, les Arts Décoratifs ou le Centre national des Arts plastiques pour n’en citer que quelques-uns.

couleur 11

Doshi Levien, Cabinet, 2017 © Doshi Levien

Elle se déploiera suivant quatre chapitres, traitant de la « couleur code », celle des rapports de tons posés les uns après les autres dont la meilleure illustration sont les peintures, textiles et tapisseries créées par Sonia Delaunay, à l’heure où l’abstraction s’empare du thème de la couleur. Elle évoquera le travail de designers coloristes à l’instar de Jean-Philippe Lenclos, célèbre pour ses théories sur la « géographie de la couleur » et la création d’annuaires à l’attention des architectes et urbanistes.

De la production russe des années 1930 aux créations les plus contemporaines, de la question de l’harmonie versus la dissonance des couleurs, de l’importance du travail sur le pigment à l’état naturel (texture poudreuse utilisée notamment par un grand représentant de l’Arte Povera, Claudio Parmiggiani) ; de l’usage de la couleur dans la cosmétique et la gastronomie, l’exposition promet d’être vaste et complète.

couleur 16

Michele De Lucchi, La Coppa della mistica, 2014, porcelaine de Sèvres, or et laiton doré © Sèvres-Cité de la céramique / Gérard Jonca

Une séquence sera aussi dédiée à l’univers des céramistes, avec les travaux d’Emile Decoeur ou Daniel de Montmollin qui a beaucoup écrit sur la position de l’artisan ; et ceux d’Herman de Vries et de son travail autour de la dramaturgie du feu. Enfin, la salle du rez-de-chaussée fera la part belle aux plasticiens, avec les travaux de Vincent Beaurin, et les assemblages de couleur hypnotiques de Michaële-Andréa Schatt.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE