Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Lyon : une couronne ornée de 1800 pierres précieuses volée au musée de Fourvière

Jéremy Billault 15 mai 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Dans la nuit du 12 au 13 mai, des cambrioleurs se sont introduits au coeur du musée d’art religieux de Fourvière, à Lyon, et ont subtilisé trois objets majeurs de sa collection. Parmi eux, une couronne ornée de près de 1800 pierres précieuses estimée à plus d’un million d’euros.

Couronne-fond-clair

© Fondation Fourvière 

Un véritable joyau. Ou plus précisément, 1791 joyaux. Ce week-end, dans la nuit de vendredi à samedi, des cambrioleurs se sont introduits dans le musée d’art religieux de Fourvière, à Lyon, et se sont emparé de plusieurs objets précieux de la collection permanente parmi lesquels la pièce maîtresse : une couronne de la fin du XIXème siècle ornée de près de 1800 pierres précieuses.

Cambriolage de haut vol

Il est précisément 3h27 du matin dans la nuit du 12 au 13 mai dernier quand des cambrioleurs décris par les autorités comme étant particulièrment « déterminés, équipés et organisés », parviennent à interrompre le système de protection pourtant « très sophistiqué » afin d’extirper au musée d’art religieux l’objet phare de sa collection. Les responsables de la Fondation Fourvière n’ont pu que constater la réussite de la sombre entreprise : la couronne de la Vierge, ornée de 1791 pierres précieuses, a disparu, ainsi que deux autres objets (un calice et un anneau). Il n’aura fallu que quelques minutes aux malfaiteurs pour venir à bout de l’épaisse vitre blindée qui protégeait la couronne, vitre qui a cédé sous le coups d’un matériel important (une masse et une disqueuse selon France 3 Auvergne  Rhône-Alpes)

Conçue en 1899 grâce à la généreuse donation en perles et pierres précieuses de notables lyonnais, la couronne en question est profondément ancrée dans l’histoire lyonnaise, de nombreuses familles (aisées mais aussi plus modestes) ayant participé via des donations à sa création. Outre cette valeur sentimentale très forte, la couronne est estimée à un peu plus d’un million d’euros selon les informations de l’AFP, les pierres ayant été expertisées une à une l’été dernier.

La préparation des cambrioleur ne fait aucun doute, tant le moment semblait opportun. Pour préserver ce chef d’oeuvre de joaillerie, la Fondation avait en effet décidé de la placer dans le coffre d’une banque depuis les années 1940 et ce jusqu’en 2015. Présentée actuellement dans le cadre d’une exposition, la couronne s’apprêtait à retourner sous bonne protection et loin des regards en vue de travaux imminents au sein du musée.

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE