Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

La Fondation GoodPlanet – Domaine de Longchamp ouvre ce week-end !

Agathe Lautréamont 11 mai 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Si vous êtes du côté de Paris ce week-end du 13 et 14 mai, prenez le temps de vous diriger en direction du bois de Boulogne. Car c’est en cette fin de semaine qu’aura lieu l’inauguration d’un nouvel espace culturel d’ampleur : la Fondation GoodPlanet – Domaine de Longchamp, un lieu rêvé, voulu et concrétisé par le célèbre photographe Yann Arthus-Bertrand. L’idée de cette fondation flambant neuve ? Proposer au grand public un endroit de rencontres, découvertes et connaissances consacré à l’écologie. Petit aperçu de ce qui vous attend ce week-end.

yann 1

© Fondation GoodPlanet – Domaine de Longchamp

En plein bois de Boulogne, aux portes de Paris, un espace enchanteur s’apprête à ouvrir ses portes au public. Dans un vaste parc arboré classé, trône un ancien château flanqué d’une tour médiévale. Rénové, repensé, celui-ci accueillera bientôt des conférences, des expositions, des concerts, des tables rondes. Les visiteurs au côté plus « nature » pourront aussi choisir de flâner dans la clairière jouxtant le domaine, enrichie de ruches, d’hôtels à insectes, d’un jardin botanique et d’un verger.

Sommes-nous bien en train de découvrir l’ouverture prochaine d’un nouvel espace culturel ? Tout à fait, et pas n’importe lequel. Ce lieu d’un nouveau genre, qui se dédiera à la promotion de l’écologie, du développement durable et de la protection de la faune et de la flore, c’est la Fondation GoodPlanet – Domaine de Longchamp ; un projet mûri par le photographe engagé Yann Arthus-Bertrand.

Ce projet de Fondation « un peu fou », mais qui a pourtant bel et bien été mené jusqu’à sa concrétisation, ouvrira ses portes dès samedi 13 mai, tandis qu’une programmation de festivités courra tout au long du week-end. Les visiteurs pourront ainsi profiter d’un lieu privilégié pour débattre d’humanisme et d’écologie en regardant des expositions, assistant à des projections, sentant les effluves du jardin botanique, goûtant des produits issus de l’agriculture biologique… Et le tout, gratuitement.

yann 3

© Fondation GoodPlanet – Domaine de Longchamp

Promouvoir l’homme et la planète

À seulement dix minutes de la Porte Maillot grâce à une navette qui sera mise spécialement en place, la Fondation GoodPlanet – Domaine de Longchamp cherchera à promouvoir des valeurs de partage, d’intelligence et de bienveillance, en proposant de partir à la rencontre des beautés de notre planète mais aussi de ces habitants, dans toute leur diversité et leurs richesses.

Le projet d’une nouvelle fondation consacrée au domaine de l’écologie a initialement émergé en 2015, lorsque la mairie de Paris et de nombreux partenaires ont décidé de s’investir pleinement dans ce projet porté par le photographe Arthus-Bertrand. La gestion du Domaine de Longchamp fut confiée, pour une durée de trente ans, à la Fondation GoodPlanet, qui a été créée par le célèbre photographe en 2005.

Un signe d’engagement très clair de la part de la Ville de Paris en faveur de l’écologie et de l’humanisme, mais aussi un message évident : on ne peut plus passer à côté, à notre époque contemporaine, des graves enjeux écologiques qui pèsent sur le futur de notre planète, et donc de l’Humanité.

yann 2

© Fondation GoodPlanet – Domaine de Longchamp

À vos agendas !

Vous savez ce qu’il vous reste à faire : noter dans vos agendas ces deux journées de festivités, qui dureront du samedi 13 au dimanche 14 mai. Des personnalités de la chanson française (Zazie), mais aussi des dessinateurs de presse (Plantu) ou encore la célèbre primatologue Jane Goodall seront présents lors de ces deux jours de fête en faveur de la planète et des peuples qui l’habitent.

Concerts, rencontres, ateliers et parcours rythmeront ce week-end placé sous le signe du développement durable, dans une atmosphère bon enfant et dans une optique de découverte mais également de partage. Parce que nous n’avons qu’une seule planète pour plus de sept milliards d’individus, et qu’il est urgent d’en prendre soin.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE