Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 LE MONDE VU D’ASIE

16/05/2018 > 03/09/2018

Musée Guimet

- PARIS

expo_cercle_2 MARGIELA / GALLIERA, 1989-2009

03/03/2018 > 15/06/2018

Palais Galliera - PARIS
expo_cercle_3 NÉANDERTAL

28/03/2018 > 07/01/2019

Musée de l’Homme - PARIS
expo_cercle_4 SUBODH GUPTA

13/04/2018 > 26/08/2018

Monnaie de Paris - PARIS
expo_cercle_5 THÉÂTRE DU POUVOIR

27/09/2017 > 02/07/2018

Musée du Louvre - PARIS

LA NEWSLETTER

Daragh Soden remporte le Grand Prix du Jury Photographie du festival de Hyères

Laura Bourdon 2 mai 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Chaque année depuis 32 ans, le festival international de mode et de photographie de Hyères met en lumière les travaux de jeunes talents. Auparavant exclusivement dédié à la mode, le festival s’ouvre à la photographie en 1997, couronnant d’un prix l’un des plus talentueux représentants de la pratique. Cette année, l’irlandais Daragh Soden succède à la tchèque Vendula Knopova et remporte le Grand Prix du Jury Photographie remis par le photographe britannique Tim Walker.

festival_de_hyeres_photo_daragh_soden_5871537_jpg_622_jpeg_7682.jpeg_north_660x_white

Daragh Soden, Young Dubliners, lauréat du Grand Prix du Jury Photographie du Festival de Hyères

La dernière quinzaine du mois d’avril est devenue au fil des ans un rendez-vous incontournable des amateurs d’art et de mode. Il rassemble chaque année nombre de directeurs artistiques, de créateurs, d’agents et de photographes, sur les hauteurs de la ville de Hyères à la Villa Noailles, où le festival international de mode et de photographie est implanté depuis l’année 1996. Fondé en 1985 sous l’égide de Jean-Pierre Blanc, auparavant intitulé « Salon européen des jeunes stylistes », l’événement connaît un si franc succès qu’il s’installe à la Villa Noailles près de dix ans après sa création et ouvre son spectre à celui de la photographie un an plus tard. En 1997, un jury photo est en effet mis en place aux côtés du jury mode, afin de donner de la visibilité et de soutenir matériellement les jeunes talents de cette pratique.

Véritable tremplin pour de nombreux créateurs, designers et dorénavant photographes, le festival a notamment récompensé par le passé Anthony Vaccarello, directeur artistique de la Maison Saint-Laurent, ou encore le duo néerlandais Viktor & Rolf. Certains jeunes talents non-primés lors du festival ont pourtant été repérés, comme ce fut le cas du photographe Cédric Buchet en 2009, qui signa dès l’année suivante la campagne Prada.

Girls On Path In Rain. Dublin, Ireland. 2014. From the series Young Dubliners.

Daragh Soden, Young Dubliners, lauréat du Grand Prix du Jury Photographie du Festival de Hyères

Ainsi parmi les 750 dossiers envoyés cette année aux membres du jury, composé entre autres par les créateurs de mode Molly Godard, Charles Jeffrey, le mannequin Edie Campbell et présidé par le photographe britannique Tim Walker ; dix ont d’abord été sélectionnés, avant que le jury se réunisse pour élire le lauréat du « Grand Prix du Jury Photographie », décerné cette année à Daragh Soden pour sa série Young Dubliners.

« Je me suis concentré sur mon expérience, sur ce que je me souvenais de ma propre jeunesse à Dublin », déclare le photographe, qui aujourd’hui ne vit plus à Dublin mais à Londres. Cependant, c’est avec cette série Young Dubliners qu’il s’est fait connaître (et obtient cette année la prestigieuse récompense). Une série dans laquelle le photographe fige avec délicatesse le portrait d’une jeunesse dublinoise cosmopolite, dans son environnement habituel, à vélo, à la plage, dans les rues. De ces clichés émanent à la fois l’optimisme, celle des derniers instants d’insouciance et d’innocence joyeuse avant le passage à l’âge adulte ; mais aussi les craintes, celles d’une jeunesse en proie à un contexte économique difficile, aux mesures d’austérité et à la pénurie de logements.

quakernaat_roos_02-tt-width-768-height-587-crop-1-bgcolor-000000-except_gif-1-lazyload-0

Roos Quakernaat, A proper Dish, Lauréate du prix nature morte, festival international de la mode et de la photographie de Hyères

Deux autres prix photographiques ont été décernés en marge du Grand Prix du Jury, à savoir le prix de la photographie American Vintage, remis à Luis Alberto Rodriguez (aussi lauréat du prix du public et de la ville de Hyères) ; enfin, le prix de la nature morte est revenu à la néerlandaise Roos Quakernaat, pour sa série A proper dish (Un plat approprié), réalisée en 2016. C’est dans un guide néerlandais de la « parfaite femme au foyer » que Roos Quakernaat a puisé son inspiration. Elle a par la suite invité une quarantaine de femmes à poser dans des postures volontairement absurdes, des clichés qu’elle met en dialogue avec des images scrupuleusement choisies dans ce livre daté des années 50. Elle dénonce ainsi les carcans dans lesquels les femmes sont encore à l’heure actuelle parfois enfermés.

Quant à Daragh Soden, ce dernier se voit l’heureux lauréat d’une somme de 15 000 euros délivré par la Maison Chanel, en plus d’une dotation matérielle de 5 000 euros réalisée par le laboratoire Janvier. Une carte blanche lui est donnée par la ville de Toulon, et il bénéficiera d’une exposition galerie Le Cœur pendant Paris Photo. Les expositions sont visibles à la Villa Noailles jusqu’au 28 mai prochain.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE