Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 ALPHONSE MUCHA

12/09/2018 > 27/01/2019

Musée du Luxembourg

- PARIS

expo_cercle_2 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_3 FRANZ WEST

12/09/2018 > 10/12/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 MADAGASCAR

18/09/2018 > 01/01/2019

Musée du quai Branly - Jacques Chirac - PARIS

LA NEWSLETTER

Ieoh Ming Pei, architecte du Mudam et de la Pyramide du Louvre, fête ses 100 ans

Jéremy Billault 26 avril 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Pour plusieurs villes dans le monde, ce 26 avril 2017 est un jour particulier. Celui d’un centenaire, celui de l’anniversaire de Ieoh Ming Pei, architecte brillant né le 26 avril 1917 et dont les constructions ont profondément changé les différents espaces qui les accueillent aujourd’hui. Génie de la lumière, amoureux d’un patrimoine qu’il s’attacha toujours à valoriser, l’architecte américain d’origine chinoise a été récompensé des prix les plus prestigieux parmi lesquels le Praemium Imperiale ou encore le Prix Pritzker, considéré comme le Nobel de l’architecture. 

Luxembourg 2006 Musée d'art moderne du grand Duc Jean, Mudam, architecte I.M. Peï.

Mudam Luxembourg © Pierre Olivier Deschamps, Mudam Luxembourg

Si certains évoqueront en cet anniversaire la Pyramide du Louvre, le plus célèbre des ouvrages de Ieoh Ming Pei par son ambition, sa prouesse technique et la polémique qui l’a accompagné pendant tant d’années, exponaute a décidé d’aller voir de prêt un autre chef-d’oeuvre architectural, lui aussi, avec la Pyramide et le musée historique allemand de Berlin, membre de ce que Pei appelle : « sa trinité européenne ». Cette construction, c’est le Mudam, le Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, perché dans le quartier du Kirchberg, au Luxembourg.

Mudam_Luxembourg_©Christian_Aschman_Mudam_Luxembourg_8

Mudam Luxembourg © Christian Aschman,  Mudam Luxembourg

Ouvert depuis un peu plus d’une dizaine d’année, le Mudam, qui accueille en ce moment une incroyable exposition consacrée à Tony Cragg, est un endroit unique, un musée pensé pour l’expérience du visiteur, un espace très fort et significatif du style de son architecte. A partir d’aujourd’hui 26 avril, le musée, reconnaissant, consacre donc tout une programmation au centième anniversaire de Ieoh Ming Pei : pendant quelques jours, l’entrée du musée sera gratuite pour les 100 premiers visiteurs et plusieurs visites guidées animées par des architectes seront organisées pour que chacun saisisse les différents enjeux de ce musée éblouissant.

www.christian-aschman.com

Mudam Luxembourg © Remi Villaggi, Mudam Luxembourg

Que l’architecte du Mudam soit celui de la Pyramide du Louvre n’a rien de surprenant. Le lien entre l’un et l’autre est même prolifique. La Pyramide du Louvre s’est installée au beau milieu d’un haut lieu de notre patrimoine historique pour lui offrir une entrée grandiose, lumineuse. Le Mudam, lui, repose sur les fondations d’une forteresse détruite plusieurs dizaines d’années avant son apparition. Le contemporain pour servir l’Histoire d’un côté, l’Histoire pour sublimer le contemporain de l’autre.

Mudam_Luxembourg_©Remi_Villaggi_Mudam_Luxembourg

Mudam Luxembourg © Remi Villaggi, Mudam Luxembourg

« L’architecture est une question d’espace et de forme. Et pour faire vivre cet espace et cette forme, il faut de la lumière. Rien ne vaut la lumière. Rien ne vaut la lumière du jour ». Cette façon de voir, d’imaginer, Pei a réussi à la transmettre dans la pureté de sa création, dans ce musée où tout est question de lumière. C’est elle qui accueille le visiteur dans l’immense salle centrale, c’est elle qui créée l’atmosphère, qu’elle soit infiniment grande ou qu’elle soit intime dans l’ombre de certains espaces d’expositions. Véritable prouesse technique dans sa structure comme dans le moindre détail de son aspect intérieur (aucun tuyau, aucun système n’est visible), le Mudam est un écrin fabuleux pour les artistes qu’il accueille et qui jouent avec chaque recoin. Pour Ieoh Ming Pei, « l’art, l’histoire et l’architecture ne font qu’un ». Il suffit d’admirer la subtilité d’une sculpture de Tony Cragg épouser l’angle d’une pièce plongée dans l’intensité de la lumière du jour, le tout juché sur les traces d’une forteresse construite par Vauban, pour lui donner raison. Alors bon anniversaire et merci du cadeau.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE