Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 ALPHONSE MUCHA

12/09/2018 > 27/01/2019

Musée du Luxembourg

- PARIS

expo_cercle_2 FRANZ WEST

12/09/2018 > 10/12/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_3 PICASSO. BLEU ET ROSE

18/09/2018 > 06/01/2019

Musée d'Orsay - PARIS

LA NEWSLETTER

Un célèbre portrait de Mao signé Warhol vendu 12 millions d’euros aux enchères

Laura Bourdon 3 avril 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Un célèbre portrait du « Grand Timonier » peint par Andy Warhol en 1973 a été vendu le 2 avril par Sotheby’s à Hong Kong, 12,7 millions de dollars soit 11,9 millions d’euros. Une légère déception pour la maison de vente aux enchères, qui estimait la vente à 14 millions d’euros.

Mao Zedong sothebys

© Anthony Wallace Source : AFP

La maison de vente aux enchères espérait atteindre la somme de 14 millions d’euros, l’estimation la plus élevée pour la vente d’un tableau d’art contemporain sur le sol asiatique. L’un des très célèbres portraits sérigraphiés de l’ancien dirigeant chinois Mao Zedong, réalisé par le pape du pop art en 1973 a finalement trouvé preneur pour la somme de 11,9 millions d’euros. L’identité de l’acheteur est restée inconnue.

Cette vente était présentée comme la première « significative » d’art occidental contemporain à Hong-Kong, compte tenu de la demande croissante de la part des collectionneurs, en particulier chinois. L’utilisation de toute image de Mao Zedong reste une question controversée, son portrait n’étant actuellement présent que sur certains lieux officiels tels que la place Tian’anmen à Pékin. En 2013, après être passé par les villes de Hong-Kong et Singapour, une rétrospective dédiée à Andy Warhol avait pourtant été privée de dix portraits de l’ancien dirigeant chinois à Shanghai.

Réalisés au début des années 1970, ces sérigraphies illustrant le visage de Mao Zedong marquent le retour pour Andy Warhol à la pratique picturale ; l’artiste a réutilisé la même technique que celle mise en œuvre dix ans plus tôt dans ses illustres portraits de stars comme Liz Taylor et Marylin Monroe et ceux d’objets industriels, la Soupe Campbell et la canette de Coca-Cola.

Etiquette-Mouton-Rothschild-19751-464x688

Andy Warhol choisit la photographie de Mao la plus répandue par la propagande officielle et la détourne par l’ajout de couleurs sérigraphiées, de traits et de touches de maquillages à l’aide de la peinture à oxydation. Ces sérigraphies particulièrement colorées font glisser l’image de l’ancien président chinois du statut d’homme politique à celui d’icône commerciale. Suite à ce portrait, Warhol fut submergé par les commandes. Il peint en 1975 et sous le même principe, le portrait du Baron Philippe de Rothschild, propriétaire du vignoble Château Mouton Rothschild, dont l’image fut déclinée sur des bouteilles de vin écoulées à 250 000 exemplaires.

En 1974, Warhol expose à Paris plus de 150 portraits de Mao, de tailles différentes ; la collection a ensuite été dispersée entre des musées et des acheteurs privés. Le 15 novembre 2006 un portrait de Mao a aussi été vendu par la  maison Christie’s à New-York pour la somme de 17,4 millions de dollars (16,3 millions d’euros).

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE