Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 CIAO ITALIA

28/03/2017 > 10/09/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS
expo_cercle_4 STEVEN PIPPIN

14/06/2017 > 11/09/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Le monde selon Topor : humour, émotion et panique à la BNF

Jéremy Billault 29 mars 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Vingt ans après sa disparition, Roland Topor, dessinateur et poète touche-à-tout, se découvre à la BNF à travers une grande exposition rétrospective, riche et protéiforme. De Hara-Kiri à Palace en passant par Téléchat, bienvenue dans un univers délirant et émouvant, drôle et extrêmement intelligent. 

Le-monde-selon-Topor-17-BNF-09b-Roland-Topor-768x831

Roland Topor, A gorge déployée, 1975, Encre de Chine et crayon de couleurs, Collection Stedelijk Museum Amsterdam. © Adagp, Paris, 2016

Didactique, riche, complète, drôle, intelligente : voilà une exposition qui fait du bien. Tout juste vingt ans après sa disparition, la Bibliothèque Nationale de France rend hommage Roland Topor, immense dessinateur, poète à l’univers très marqué et au crayon multitâche. Dessins d’humour, illustration, animation, affiche décors, littérature, mise en scène, télévision, Roland Topor a touché, tout au long de sa carrière, à de très nombreux domaines, toujours avec sa patte, son imagination débordante reconnaissable partout où il passe. Jusqu’au mois de juillet prochain, la Bibliothèque s’attaque avec nostalgie à l’immense carrière de Roland Topor dans toute sa variété dans une sorte d’exposition rétrospective qui, à l’image du créateur, part un peu dans tous les sens, prend un grand nombre de directions.

Les conditions sont idéales pour que le public découvre ou redécouvre la carrière et la vie de Roland Topor : environ 300 pièces témoignent des différentes périodes de sa vie et de ses projets tout en formant un ensemble cohérent, un univers au sein duquel on déambule avec émerveillement. L’oeuvre de Topor est essentiellement graphique : des dessins de presse de ses débuts, notamment dans Hara-Kiri, aux esquisses de projets théâtraux et télévisuels, en passant par l’illustration de nombreux ouvrages signés Boris Vian ou encore Marcel Aymé.

Dans le défilé très intense des œuvres de Topor se dessine avant tout un portrait : celui de l’artiste, celui de l’homme, celui de sa vision du monde. Topor multipliait les techniques, les façons de faire, les impressions, les sensations (la panique,l ‘humour, l’angoisse ou la joie) et surtout les inspirations, les références piochées dans les arts et la littérature. Cette polyvalence lui a permis d’acquérir une véritable reconnaissance critique et un grand succès populaire : jamais il n’est resté attaché à une forme, à un personnage, toujours en mouvement toujours en liberté. C’est ce que montre l’exposition avec justesse : où que l’on regarde, une nouvelle facette de Topor nous apparaît, toujours avec le regard facétieux qu’on commence à lui connaître. La nostalgie nous saisit quand soudain les marionnettes authentiques de la fameuse émission pour enfant Téléchat nous font face, tout comme les affiches de certains grands films, on se remémore l’intensité du génie de Roland Topor avec émotion, tandis que quelques archives intimes évoquent l’homme et sa sensibilité. L’hommage est complet, émouvant,impressionnant aussi, d’intensité et de génie : à voir et à revoir !

 

LE MONDE SELON TOPOR

28/03/2017 > 16/07/2017

BnF - Bibliothèque nationale de France – site François-Mitterrand

PARIS

Organisée vingt ans après sa disparition, cette exposition rétrospective propose de faire découvrir la variété de la production artist...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE