Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PHOTOGRAPHISME

08/11/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 ANDRÉ DERAIN, 1904 - 1914

04/10/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 LA FOLIE EN TÊTE

16/11/2017 > 18/03/2018

Maison de Victor Hugo - PARIS

LA NEWSLETTER

L’art moderne et le renouveau des arts premiers : les enjeux de l’exposition « Éclectique » du Quai Branly

Jéremy Billault 18 mars 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

A l’occasion de l’exposition du Quai Branly consacrée à la collection « Éclectique » de Marc Ladreit de Lacharrière, Exponaute analyse en détail le rôle d’un acteur majeur (mais parfois discret) du monde de l’art : le collectionneur. Amateur chevronné ou connaisseur rigoureux, il est celui qui assemble, rassemble et créée une passerelle entre les pratiques artistiques, à travers les âges et les époques.

MLDL-11-e1483627806543

Exposition Éclectique au Quai Branly © Photographie : Agathe Lautréamont, 2016

A t-on déjà autant su apprécier les arts premiers qu’aujourd’hui ? Cette question peut sembler farfelue mais l’exposition Éclectique, qui touche paisiblement à sa fin nous offre une véritable occasion d’y réfléchir à deux fois. Si l’idée du musée des Arts et Traditions populaires, dont le bâtiment sera bientôt réhabilité par LVMH, place la redécouverte des arts premiers comme une idée forte du XXème siècle, l’ouverture et le succès du musée du Quai Branly et, dans une autre mesure, du MUCEM marquent une nouvelle étape dans l’amour que leur portent le grand public. Outre leur intérêt historique et anthropologique et le témoignage fort qu’ils représentent, les arts premiers, redécouverts et interprétés par les artistes dès les premiers balbutiements de l’art moderne, retrouvent aujourd’hui leur puissance esthétique et leur sens créatif si bien qu’une éventuelle hiérarchie des avancées artistiques est, au regard de la question, obsolète.

En réunissant, depuis la fin du XXème siècle, l’art moderne et les arts d’autres temps et d’autres lieux, Marc Ladreit de Lacharrière nous offre, à travers l’exposition de sa collection, un regard uni sur des pratiques passées, antiques, récentes ou contemporaines, une osmose naturelle entre des œuvres que l’on a trop longtemps séparées.

MLDL-19-e1483627866549

Exposition Éclectique au Quai Branly © Photographie : Agathe Lautréamont, 2016

Comme on l’a déjà évoqué ici, il est parfois question de citations directe : Picasso réinterprétant un motif antique, directement inspiré par le geste originel, la création de l’artiste de tout temps. C’est ce même type de réinterprétation et une fascination pour un type de masque africain qui inspira notamment à Modigliani ses visages longilignes au yeux vides gorgés d’infinis. Mais la collection présentée au Quai Branly ne s’arrête pas là, notamment parce qu’elle est collection. Les liens, évidents ou non, formels ou sensibles, sont autant d’associations créées par la sensibilité du collectionneur engagé qui repère chez Nicolas de Staël ce qu’il avait apprécié dans telle ou telle pièce antique, européenne, africaine ou sud-américaine.

Le résultat est une exposition qui a la faculté de rendre visible et concret ces liens théoriques : l’harmonie saute aux yeux et laisse le visiteur rêveur quant au nombre incalculable de possibilités d’associations et d’affiliations à imaginer, de sensibilités à comparer (comme on le fait dans d’autres domaines scientifiques et culturels), d’affinités à découvrir. En cela cette exposition est grand événement qui, on l’espère, aura des échos dans d’autres institutions muséales, l’antique exposé pour évoquer le moderne, et inversement.

 

ÉCLECTIQUE

23/11/2016 > 02/04/2017

Musée du quai Branly - Jacques Chirac

PARIS

Comment se construit une collection privée au 21e siècle? Portrait d'un ensemble atypique, à travers la vision esthétique et intellectue...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE