Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 LA PENTE DE LA RÊVERIE

17/11/2016 > 30/04/2017

Maison de Victor Hugo - PARIS
expo_cercle_3 PICASSO PRIMITIF

28/03/2017 > 23/07/2017

Musée du quai Branly - PARIS
expo_cercle_5 ANNE LE TROTER

03/02/2017 > 08/05/2017

Palais de Tokyo - PARIS

LA NEWSLETTER

« Mémoires suspendues » : quand cinq artistes explorent les paysages de l’esprit

Jéremy Billault 16 mars 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Jusqu’au 30 mars prochain, les deux espaces de la galerie Detais accueillent l’exposition collective de cinq artistes aux propositions extrêmement intéressantes. Intitulée « Mémoires suspendues », l’exposition explore, via différentes pratiques, le paysage mental sous différentes formes. Un voyage passionnant et une expo coup de cœur ! 

7

Marion Tivital, Paysage 140 © Marion Tivital

Deux galeries, cinq artistes et un ensemble d’idées touchantes et délicates : l’exposition commune des galeristes Sabine Bayasli et Guido Romero Pierini est l’un de nos grands coups de cœur du mois de mars. L’exposition, intitulée « Mémoires Suspendues », rassemble cinq artistes dont les propositions formellement très variées se rejoignent dans leur capacité à transmettre un paysage intérieur, un espace mental sensible et puissant.

4

Jean-Pierre Ruel, Cheval bleu © Jean-Pierre Ruel

Qu’ils soient dessinateurs, peintres ou sculpteurs, les cinq artistes réunis ici se saisissent du réel  pour toucher l’immatériel, l’instant pour toucher l’immuable, le corps pour toucher l’esprit. Ceci étant dit, les formes architecturales de Marion Tivital nous font vite de l’œil ; elles nous aspirent, nous plongent d’une manière très directe dans les méandres infinis et silencieux de ces fameuses réalités mentales. Des tonalités grises, des structures qui paraissent isolées, désertes, désertées, un silence presque audible : la finesse technique se joint à l’apaisement et la mélancolie pour poser une pluie de questions insolvables, un foisonnement de chemins intérieurs à emprunter personnellement.

1

Davor Vrankić, Hide and seek © Davor Vrankić

C’est globalement cette impression que parviennent à dégager les cinq artistes réunis par les deux galeries, chacun avec singularité. Dans la finesse des dessins minutieux de Davor Vrankić, la sensibilité des aquarelles de la jeune Makiko Furuichi ou dans la peinture parcellée de Jean-Pierre Ruel, tout est prétexte à un voyage intérieur initié par celui des artistes.

6

Samuel Yal, Memento mori © Samuel Yal

Seul sculpteur parmi les peintres, Samuel Yal vaut lui aussi un détour par la rue Notre-Dame-de-Lorette : incarnation physique de cette réalité spirituelle, l’artiste atteint un niveau de maîtrise de la matière , de sa matière, la porcelaine, qui impressionne. Dans tous les sens du terme. Robuste et aérien, fragile et intense, le travail du sculpteur, plein de romantisme, fait écho aux autres, aux artistes qui l’entourent et boucle la boucle bien pensée de cette exposition collective. A voir jusqu’au 31 mars !

Infos pratiques

2

Makiko Furuichi, Main © Makiko Furuichi

Exposition « Mémoires suspendues » du 8 au 31 mars 2017

Makiko Furuichi Jean-Pierre Ruel Marion Tivital Davor Vrankić Samuel Yal, présentés par Sabine Bayasli et Guido Romero Pierini

Galeries Detais (deux espaces) : 10 rue Notre-Dame de Lorette (intérieur cour) et  39 rue Notre-Dame de Lorette 75009 Paris

Du mardi au samedi : 11-19h

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE