Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 DAVID HOCKNEY

21/06/2017 > 23/10/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 LE PAYSAGE JAPONAIS

21/06/2017 > 02/10/2017

Musée Guimet - PARIS
expo_cercle_3 LEE UNGNO, L'HOMME DES FOULES

09/06/2017 > 19/11/2017

Musée Cernuschi - PARIS
expo_cercle_4 MONTMARTRE, DÉCOR DE CINÉMA

04/04/2017 > 15/01/2018

Musée de Montmartre - PARIS
expo_cercle_5 I DID IT MY WAY

23/06/2017 > 17/09/2017

La maison rouge - PARIS

LA NEWSLETTER

Taro Izumi ou l’intelligence malicieuse au Palais de Tokyo

Jéremy Billault 20 février 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Dans le cadre de la séquence En toute chose, le Palais de Tokyo accueille une grande exposition personnelle de l’artiste Taro Izumi. Léger et gracieux, l’artiste se réapproprie les objets du quotidien et les habitudes pour leur offrir un sens nouveau, facétieux et intelligent. Une exposition exaltante à admirer jusqu’au 8 mai prochain. 

2916-06

© Palais de Tokyo

Un éclat de rire au milieu des conventions. Nous sommes le mercredi 19 octobre 2016 : vernissage de la FIAC, la Nef du Grand Palais s’affaire aux affaires du marché de l’art, les regards se perdent dans une foule d’œuvres d’art et les diables de seaux de champagne déferlent entre les stands des galeries. C’est là qu’il nous est apparu, discrètement présenté sous un escalier, sur le stand atypique de la galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois : un amas de bois, de morceaux de chaises, de meubles, une forme un peu abstraite dont on ne tarde pas à comprendre le sens. Derrière l’étrange sculpture, une vidéo montre l’artiste confortablement installé (ou presque), allongé dans la rue sur ladite sculpture, structure intelligemment pensée pour  offrir à celui qui l’essaye la position exacte d’un joueur du Toulouse Football Club en pleine retournée acrobatique. Au beau milieu de la rue, l’artiste, tellement immobile dans sa posture pourtant mouvementée que l’on croirait à une photo, étonne les passants comme il étonne les spectateurs. Voilà notre première rencontre étonnante avec Taro Izumi et son oeuvre.

2916-08

© Palais de Tokyo

Depuis quelques jours, l’artiste est de retour à Paris dans d’autres circonstances, au Palais de Tokyo avec une grande exposition personnelle qui exploite notamment les facéties aperçues à la FIAC, mais pas seulement. Etonnant, ludique, drôle, réjouissant, Taro Izumi travaille les objets du quotidien pour déjouer, décaler leur raison d’être, a priori incompréhensible et rapidement évidente. Ainsi traverse-t-ton une forêt de structures de bois qui semblent autant de socles de statues antiques, le corps d’un athlète représenté dans toute la grâce de son mouvement : des footballeurs (des reprises de volée, des tacles glissés), mais aussi un dunk légendaire de Michael Jordan : les structures difformes et quelque peu absurdes sont, quand on les observes dans leur véritable utilisation, la source d’une grâce absolue, épousant le corps d’artistes performeurs élégants et décalés.

2913-18

© Palais de Tokyo

Sur un mur, plusieurs petits écrans diffusent les images d’hommes et de femmes déguisés en costume d’indien plutôt approximatif, décochant sans aucune conviction des flèches-ventouses qui, par miracle, atterrissement aléatoirement à l »autre bout de la pièce sur un autre écran, géant cette fois-ci. Taro Izumi remet en question notre perception de l’objet comme notre perception de l’image, construisant, par l’humour, une réalité parallèle dans laquelle les objets de notre quotidien prennent un sens nouveau. On ne dévoilera pas plus l’étendue des idées présentées au Palais de Tokyo dans cette exposition d’envergure qui marque l’intérêt du musée pour cet artiste âgé d’à peine une quarantaine d’années. Comme souvent au Palais, l’exposition pose beaucoup de questions mais avec un décalage et une subtilité qui apportent de nouvelles possibilités de réflexion, de nouvelles orientations exaltantes et un regard nouveau sur notre compréhension du quotidien. Et en plus c’est drôle.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE