Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Le CMN et Dominique Perrault dévoilent des projets pour le futur de l’île de la Cité

Agathe Lautréamont 14 février 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Fermons les yeux ne serait-ce qu’un instant et projetons-nous. Nous ne sommes plus en 2017, mais en 2040. La ville de Paris et son cœur, l’île de la Cité, ont bien changé. Mais à quoi pourrait ressembler cette architecture du futur ? Le Centre des Monuments Nationaux et l’architecte Dominique Perrault se sont posé la question, à la demande du président de la République François Hollande. L’idée étant de moderniser et réorganiser l’île de la Cité, véritable île-monument, qui n’a plus bénéficié de plan de travaux d’ampleur depuis le baron Haussmann. Voyons ensemble les propositions qui ont été soumises au chef de l’État, après un an de discussions, de consultations et d’imagination.

CARTE EXPO 1030X594

L’île monument – programmation © Dominique Perrault Architecture / DPA-ADAGP

C’est au cœur de la Salle des Gardes de la Conciergerie que le Centre des Monuments Nationaux nous a donné rendez-vous. Un lieu dont les pierres blanches sont chargées d’histoire, un écrin donc idéal pour proposer au public une exposition un peu particulière, puisque celle-ci a pour vocation de présenter un vaste projet qui aura demandé au CMN et à l’architecte Dominique Perrault pas moins d’un an de travail.

À l’origine, tout part d’un constat établi par les conseillers du président de la République française, qui s’en est ensuite ouvert auprès du Centre des Monuments Nationaux : si l’île de la Cité est indéniablement le cœur battant de la capitale, son berceau historique et un axe touristique majeur, le constat est sans appel : l’espace se vide drastiquement de ses habitants (moins de mille personnes résident sur l’île de la Cité), le lieu n’est pas attractif pour les commerces et les grandes institutions de la République qui ont élu domicile sur l’île étouffent cette dernière.

cmn 1

Les retrouvailles avec la Seine © Dominique Perrault Architecture / DPA-ADAGP

Reconquête

Comment faire alors, pour rendre une seconde jeunesse à cet espace parisien au beau milieu de la Seine, point de passage entre la rive droite et la rive gauche de la capitale ? Pour l’architecte Dominique Perrault, qui a ébauché divers plans, il s’agit de reconquérir et de reconnecter l’île au reste de la métropole. Tout cela est bien joli sur le papier, mais concrètement, comment mettre cette ambition en place ?

C’est là qu’intervient la nouvelle exposition proposée par le Centre des Monuments Nationaux. Dans la somptueuse Salle des Gardes de la Conciergerie, un grand carré constitué de panneaux lumineux a été temporairement installé. Sur celui-ci, défilent des plans, des photographies, des textes explicatifs, des légendes, des cartes, des dessins, des maquettes, des échanges épistolaires…

cmn 2

L’île de pierre, l’île de verre © Dominique Perrault Architecture / DPA-ADAGP

Processus

Tout est là, sous les yeux du public : les nombreuses idées qui ont jailli au moment de l’élaboration, entre décembre 2015 et décembre 2016, du plan : « Mission île de la Cité – Le cœur du cœur. » Mais pourquoi révéler ce plan d’urbanisme maintenant, en ce début d’année 2017 ? Tout simplement parce que pour l’île de la Cité, de grands changements sont à venir.

Le Tribunal de Grande Instance de Paris est en train de faire ses valises, direction le XVIIe arrondissement, la Préfecture de Police voit ses charges modifiées, tout comme l’Hôtel-Dieu, dont les activités hospitalières ont été redéfinies. Les bouleversements que connaissent donc ces trois institutions qui occupent une place majeure sur l’île au beau milieu de la Seine représentent donc un moment clé pour commencer à réfléchir sur l’avenir, proche comme lointain, de l’île.

Les plans rétro-illuminés ont été créés de façon didactique. De cette manière, les amateurs d’architecture comme les novices en la matière pourront pleinement prendre la mesure des travaux proposés par le plan de reconquête de l’île de la Cité. Leur grande taille, leurs légendes précises, les codes couleurs clairs, les photographies d’époque et les maquettes modélises en 3D viennent compléter ces cartes afin d’offrir une vision la plus précise possible au grand public qui, jusqu’au dimanche 19, pourra visiter l’exposition gratuitement.

cmn 4

Le grand parvis de verre et ses ouvertures sur la Seine © Dominique Perrault Architecture / DPA-ADAGP

Attente

Mais en définitive, que propose-t-on pour transformer le cœur battant de la capitale ? Transformer le rôle de la rue de Lutèce en faisant de celle-ci une « Place de Lutèce ». Créer un pôle culturel articulé autour de la Sainte Chapelle et de la Conciergerie, dont l’entrée se situerait à la place de l’actuel Palais de Justice. La station « Cité » sur la ligne 4 du métro serait transformée en une « station-musée » où de petites expositions temporaires s’offriraient aux voyageurs. Création d’un débarcadère au niveau de l’Hôtel-Dieu, dont l’intérieur serait ouvert au public. Construction d’un parvis fait de verre aux pieds de la cathédrale Notre-Dame, afin de mieux valoriser la crypte archéologique qui se situe juste en-dessous…

Mais tout cela n’est en vérité qu’un échantillon des propositions urbanistiques et architecturales qui jalonnent le parcours de l’exposition. Certaines sont enthousiasmantes, d’autres bien plus déroutantes, certaines pourront même être qualifiées de fantaisistes. Mais le mieux est encore d’aller vous faire votre propre opinion en visitant l’exposition. Celle-ci reste ouverte jusqu’au 17 avril prochain…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE