Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 GAUGUIN

11/10/2017 > 22/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais

- PARIS

expo_cercle_3 PICASSO 1932

10/10/2017 > 11/02/2018

Musée Picasso - PARIS
expo_cercle_4 RUBENS

04/10/2017 > 14/01/2018

Musée du Luxembourg - PARIS
expo_cercle_5 IRVING PENN

21/09/2017 > 29/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS

LA NEWSLETTER

Des dessins de la main d’Arthur Rimbaud vendus aux enchères !

Agathe Lautréamont 6 février 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le mercredi 8 février prochain, les passionnés de l’œuvre d’Arthur Rimbaud auront rendez-vous chez Sotheby’s ! C’est en effet en milieu de semaine que sera vendue aux enchères une bande-dessinée, esquissées d’une main enfantine et maladroite, réalisée par le poète du XIXe siècle. La pièce est estimée entre 100 000 et 150 000 euros, mais il y a fort à parier que les collectionneurs batailleront ferme pour pouvoir repartir avec une telle rareté.

rim

Un extrait de la bande-dessinée de Rimbaud © Sotheby’s, 2017

Ce sont là les tout premiers dessins connus du poète français. Tout est de la main d’Arthur Rimbaud dans cette pièce exceptionnelle bientôt vendue : les cases, les légendes, les tracés… La maison Sotheby’s en a conscience : elle va voir passer sous son marteau une œuvre d’une grande rareté mais également d’une importance historique conséquente.

Le tout comporte sept dessins, un ensemble intitulé Plaisirs du jeune âge dont six ont été réalisés de la main du jeune poète. Jeune, car l’œuvre a été exécutée à la plume et au crayon alors que l’écrivain n’était âgé que de dix ans, en 1865. Une pièce exceptionnelle donc, qui fait partie des cinq seuls documents illustrés connus au monde et authentifiés de l’auteur du Dormeur du Val

Pour le moment, ces dessins sont entre des mains privées et ont été formellement authentifiés par un comité d’experts spécialistes de l’œuvre d’Arthur Rimbaud. Ces croquis révèlent déjà un esprit très critique de son époque, d’une grande acuité et avec un brin d’humour qui ne sera pas pour déplaire au futur collectionneur qui achètera la pièce.

rimbaud 1

La planche mise en vente par Sotheby’s © Sotheby’s, 2017

150 000 euros

Sotheby’s a estimé les planches, qui ont un temps appartenu au célèbre parfumeur et collectionneur Jacques Guérin, entre 100 000 et 150 000 euros. Le récit est extrêmement narratif, des dialogues entiers apparaissent dans les bulles, les dessins sont bien sûr un peu maladroits, mais qui le reprochera à un jeune artiste âgé de dix ans ? Quant aux pages, crayonnées recto comme verso, elles sont de vingt centimètres sur quinze.

Un petit format qui s’explique par le fait que les croquis ont été griffonnés sur un cahier de brouillon que les experts de l’œuvre de Rimbaud surnomment affectueusement le Cahier des dix ans et dont seulement huit feuillets nous sont parvenus… La planche dont il est question aujourd’hui, qui sera vendue par Sotheby’s, figurait sur le dernier des huit feuillets.

La bande-dessinée est pleine d’innocence et se focalise presque essentiellement sur l’univers traditionnel d’un enfant de dix ans au XIXe siècle. On retrouve ainsi des planches représentant des jeux mimant la vie adulte, des parties de glissades en traîneaux, des amusements sur une balançoire mais également quelques étapes consacrées… au jardinage !

etienne carjat

Rimbaud à 17 ans photographié par Étienne Carjat © Wikimedia Commons

Enfance, humour et âge adulte

C’est d’ailleurs dans cette partie de la bande-dessinée que les experts croient déceler le tout premier autoportrait du poète : dans une case intitulée Agriculture, les personnages croqués représenteraient Arthur Rimbaud lui-même entouré de ses deux sœurs, Vitalie et Isabelle ainsi que son frère Frédéric.

Quant au dessin portant le titre Le traîneau, on y voit un jeune homme tirant une luge sur laquelle est installée une petite fille. Certaines bulles sont emplies d’exclamations enfantines, tandis que d’autres sont écrites en patois ardennais. Et les anecdotes sur l’enfance comme sur le cercle familial de Rimbaud se multiplient dans cette pièce exceptionnelle, d’une portée étonnante pour l’Histoire de l’art et de la littérature.

Si la maison Sotheby’s se montre des plus confiantes au sujet de cette vente, il n’est cependant pas dit que la pièce s’arrachera comme escompté. En effet au mois de décembre 2016, d’autres esquisses d’Arthur Rimbaud avaient été proposées sous le marteau du commissaire-priseur (cette fois, les dessins avaient été réalisés alors que Rimbaud était âgé de quinze ans et non plus dix). Mais la pièce proposée à la vente, à Brest, n’avait au bout du compte pas trouvé acquéreur. Rendez-vous donc mercredi prochain pour connaître le verdict !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE