Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CÉSAR

13/12/2017 > 26/03/2018

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 DEGAS

28/11/2017 > 25/02/2018

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_3 PHOTOGRAPHISME

08/11/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 FRANÇOIS 1ER ET L'ART DES PAYS-BAS

18/10/2017 > 15/01/2018

Musée du Louvre - PARIS

LA NEWSLETTER

Shepard Fairey, Seth, MAYE, D* Face : la crème de la crème de l’art urbain à la galerie Itinerrance

Jéremy Billault 3 février 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

A l’occasion de sa première exposition de l’année, la galerie Itinerrance accueille une exposition collective de ses artistes les plus emblématiques. MAYE, Seth ou encore Shepard Fairey présentent quelques nouveaux projets dans une expo riche, variée et particulièrement représentative du travail de la galerie. 

Shepard-Fairey-Liberte-Egalite-Fraternite

© Shepard Fairey / Itinerrance

Liberté, égalité, fraternité. Ces mots sont encore très symboliques pour certains, érodés par l’usage pour d’autres. En ce début 2017, accrochée à la galerie Itinerrance, devient particulièrement touchante. Car c’est à Shepard Fairey, grand habitué des lieux, que nous les devons : un artiste américain engagé, créateur de l’affiche légendaire de la première campagne présidentielle de Barack Obama devenu il y a quelques semaines celui des posters de ceux qui ne satisferont jamais de l’arrivée au pouvoir de Donald Trump. Son style graphique reconnaissable entre mille est toujours là. La figure centrale nous est familière (la muse du classique « Make art not war » est devenue Marianne) mais les couleurs ont changé, du bleu, du blanc et du rouge, du Fairey pur jus aux parfums d’hommage à la France à, pourquoi pas, son nouveau refuge, pour l’instant moins hostile que l’orignal.

Maye-Face-a-soi-meme

© MAYE / Itinerrance

Voilà le point d’orgue émouvant de la nouvelle exposition de la galerie Itinerrance (Paris, 13ème) qui a décidé d’ouvrir l’année en réunissant pas mal d’habitués de la maison. Shepard Fairey, donc, toujours, l’homme dont la fresque murale habille la galerie, celui qui il y a environ un an suspendait un globe sous la Tour Eiffel (et dont une version est présentée dans l’exposition). Mais ce premier cru 2017 de la galerie se savoure avant tout par la richesse de ses propositions graphiques et esthétiques. Ainsi les figures filiformes de MAYE (premier artiste invité à recouvrir le M.U.R d’Orléans) côtoient-ils le post-pop-art destroy de D*Face ou encore l’élégance de la calligraphie de l’artiste d’origine tunisienne Shoof. Quelques œuvres par artiste, toujours très représentatives de l’univers de chacun, dans la rue comme à l’intérieur, sur mur comme sur toile et une exposition complète qui satisfera les attentes des amateurs et parviendra à convaincre les nouveaux venus.

Infos pratiques

D-Face-Prisoner-of-your-selfie

Exposition collective jusqu’au 4 mars 2017

Itinerrance, 24bis Boulevard du Général Jean Simon

75013 Paris

Entrée Libre, ouvert du Mardi au Samedi de 12H à 19H

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE