Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PORTRAITS DE CÉZANNE

13/06/2017 > 24/09/2017

Musée d'Orsay

- PARIS

expo_cercle_2 WALKER EVANS

26/04/2017 > 14/08/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 ED VAN DER ELSKEN

13/06/2017 > 24/09/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 OLGA PICASSO

21/03/2017 > 03/09/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Biennale de Venise 2017 : le projet de Xavier Veilhan pour le pavillon français

Jéremy Billault 30 janvier 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Ce lundi matin au Centre Pompidou, Xavier Veilhan, artiste choisi pour concevoir le pavillon français de la Biennale de Venise, nous a apporté les premiers détails de son futur projet. Intitulé Studio Venezia, l’installation immersive accueillera pendant plus de six mois de nombreux musiciens invités, venus créer, travailler et surtout enregistrer sur place, sous les yeux du public. 

venise1

Studio Venezia, Maquette préparatoire (détail) © Veilhan/ ADAGP, Paris, 2017

Studio Venezia. Ainsi désignera-t-on le pavillon français de la 57ème Biennale d’art de Venise qui aura lieu du 13 mai au 26 novembre prochains. Après Céleste Boursier-Mougenot en 2015, c’est Xavier Veilhan qui aura cette année la lourde tâche de représenter la France dans l’un des très grands rendez-vous internationaux du monde de l’art. C’est ce lundi, au Centre Pompidou que l’artiste accompagné des deux commissaires Lionel Bovier et Christian Marclay nous a présenté les premiers détails de son projet : un pavillon immersif, pluridisciplinaire et original qui s’imposera comme un moment unique au cœur d’une Biennale où les pavillons se  comptent par dizaines.

Imaginez-vous à la Philharmonie de Paris, à la Salle Pleyel (il y a quelques années), ou au Théâtre des Champs-Elysées. Un silence religieux est tranquillement interrompu par la mélodie paradoxalement reconnaissable d’un orchestre symphonique qui s’accorde quelques seconde avant de jouer. C’est de ce moment-là que Xavier Veilhan compte s’inspirer. Ce moment de musique pure, ce moment de complicité entre le spectateur et le musicien, ce moment de coulisse, d’envers du décor, ce moment de travail qui n’est pas encore tout à fait l’oeuvre musicale parfaite qui s’apprête à être jouée. Ni participant ni totalement spectateur, le public adopte un regard compréhensif et complice. Voilà ce qui nous attend à Venise.

venise2

Studio Venezia, Maquette préparatoire (détail) © Veilhan/ ADAGP, Paris, 2017

Une fois n’est pas coutume, il sera donc question de musique dans le pavillon français de la Biennale de Venise 2017 : dans un écrin aux lignes épurées (comme Xavier Veilhan sait bien le faire), des dizaines de musiciens se succéderont tout au long de la Biennale pour venir travailler et enregistrer leur musique. Pas de concerts mais des séances de travail et de création, pas de scène mais un studio. La liste des artistes invités est longue et, pour l’heure, incomplète (certains pourraient même s’ajouter à la liste au cours de la Biennale) mais la tendance se dessine : différents genres musicaux, différents degrés de popularité et un pavillon en constante évolution.

Parmi les premiers artistes confirmés, on sait d’ores et déjà que le pavillon sera habité successivement par Flavien Berger, Sébastien Tellier, Chloe, Jennifer Cardini, Zombie Zombie (avec lesquels il avait déjà collaboré pour un court-métrage) pour le côté électro (pop ou techno) mais aussi l’ensemBle BaBEl et le compositeur Alexandre Desplat. Tous viendront travailler en public, enregistrer, s’enregistrer et faire vivre le pavillon en dehors de Venise. Un espace de création, un espace d’expérimentation, le Studio Venezia sera un moment unique dans la visite-marathon de l’immense événement qu’est la Biennale de Venise. Un projet ambitieux et sincère dont Xavier Veilhan annonce clairement l’objectif : « on ne veut pas que ce soit sympa, on veut que ce soit beau ». Wait and see, wait and hear… 

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE