Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 DAVID HOCKNEY

21/06/2017 > 23/10/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 PAR-DESSUS TOUT : L'OBJET PHOTOGRAPHIQUE

17/06/2017 > 17/09/2017

Musée Nicéphore Niépce - CHALON-SUR-SAÔNE
expo_cercle_4 EMMANUELLE LAINÉ

03/02/2017 > 10/09/2017

Palais de Tokyo - PARIS
expo_cercle_5 PORTRAITS DE CÉZANNE

13/06/2017 > 24/09/2017

Musée d'Orsay - PARIS

LA NEWSLETTER

Quand une photographe russe s’aventure sur le lac Baïkal gelé

Laura Bourdon 24 janvier 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Dans le sud de la Sibérie se cache un véritable paradis sur terre pour tous les amoureux de la photographie : le Lac Baïkal. Cette gigantesque réserve d’eau douce est sublimée l’hiver par une épaisse couche de glace et dévoile un paysage à couper le souffle à tous ceux qui s’y aventurent. La photographe moscovite Kristina Makeeva s’est promenée sur ce lac gelé, l’a immortalisé et nous en livre ses clichés fascinants de beauté. Découverte en images !

8

© Kristina Makeeva

C’est le sixième plus grand lac au monde. Son volume d’eau représente 260 fois celui du Lac Léman, soit les cinq plus grands lacs des Etats-Unis réunis. Outre son immense superficie (elle dépasse largement les 600 kilomètres de longueur), le lac Baïkal dévoile une eau azur si transparente qu’elle offre une visibilité parfaite, jusqu’à 40 mètres de profondeur. Un véritable trésor de la nature aussi surnommé la « Perle de la Sibérie ».

Le lac Baïkal était considéré comme une mer sacrée pour ses premiers habitants, les Bouriates, d’origine mongole. Peuplé de 1 550 espèces animales et plus de 600 espèces végétales, c’est l’une des faunes les plus riches de la planète, qui lui valut l’inscription par l’Unesco au patrimoine mondial pour sa richesse écologique.

2

© Kristina Makeeva

Et ce n’est pas tout, car cette véritable « mer intérieure » se pare de ses plus beaux atours l’hiver, alors que les températures avoisinent les -15° C. La plus grande réserve d’eau douce du monde se voit entièrement sublimée d’une épaisse couche de glace, aux multiples bulles d’air, un spectacle visuel grandiose et complètement fascinant. Quoi de plus tentant pour les amoureux, amateurs et professionnels de la photographie ?

5

© Kristina Makeeva

C’est en tout cas l’exercice auquel s’est livré la photographe moscovite Kristina Makeeva : appareil photo en bandoulière, elle brave les températures négatives afin d’immortaliser la spectaculaire étendue gelée dans des clichés saisissants de beauté.

9 (1)

© Kristina Makeeva

Moscou

Ce n’est pas une première pour la jeune photographe (aussi ingénieure de métier), qui s’est déjà illustrée dans une série de photographies ayant déferlé sur la toile l’hiver dernier. Sa ville de prédilection ? Moscou, qui malgré ses hivers rudes, montre à cette période son plus beau visage.

Décorations lumineuses, patinoires et salons de thé, la capitale russe dévoile ses merveilles et son timbre si particulier séduit les voyageurs. Kristina Makeeva capture ces instants précieux, cette atmosphère unique, dans des photographies jouant des ombres et des lumières et c’est là une véritable plongée onirique, quasi-fantastique, qui s’offre à nous ! Retrouvez l’intégralité des photographies de Kristina Makeeva sur son compte instagram.

1029091881

© Kristina Makeeva

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE