Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PHOTOGRAPHISME

08/11/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 ANDRÉ DERAIN, 1904 - 1914

04/10/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 LA FOLIE EN TÊTE

16/11/2017 > 18/03/2018

Maison de Victor Hugo - PARIS

LA NEWSLETTER

Un plan de 300 millions d’euros pour rénover la Tour Eiffel

Agathe Lautréamont 16 janvier 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Un vaste plan de rénovation a été dévoilé en fin de semaine dernière par l’actuelle maire de la Capitale Anne Hidalgo, concernant la Dame de Fer qui domine Paris depuis ses 324 mètres de hauteur. L’idée ? Débloquer pas moins de trois cents millions d’euros pour offrir à la Tour Eiffel, sur une durée de quinze ans, les travaux nécessaires à sa restauration et à la sécurité de ses visiteurs. L’accueil et le confort de visite seront également totalement revus, de sorte à mieux valoriser le monument le plus célèbre et emblématique de Paris, qui attire chaque année plusieurs millions de visiteurs venus des quatre coins du monde.

The Eiffel Tower's Lights Are Turned Off In Support To Alep

La Tour Eiffel © Getty Images – Chesnot

Un renforcement de la sécurité dans et aux abords du monument, une modernisation en profondeur de l’accueil de la structure et surtout un plus grand confort de visite : voilà en substance ce que la Mairie de Paris, par la voix d’Anne Hidalgo, prévoit dans les quinze années à venir pour le monument le plus visité de la capitale : la Tour Eiffel. Ces grands objectifs de travaux, d’ampleur et très ambitieux, ont cependant un coût.

Ce ne sont pas moins de 300 millions d’euros qui vont être débloqués sur une période de quinze ans, dans le but de « valoriser » le monument, selon un communiqué publié par la Mairie de Paris vendredi 13 janvier dernier. Le plan n’a pas encore été voté, mais la Mairie espère bien qu’il le sera d’ici la fin du mois par le Conseil de Paris, au moment du lancement de la procédure qui va renouveler, pour une période de quinze années, la délégation du service public, qui doit normalement s’achever le 31 octobre, de la SETE (Société d’Exploitation de la Tour Eiffel) ; une société publique détenue en totalité par la collectivité parisienne.

Le communiqué produit par la Mairie de Paris en fin de semaine dernière entend donc que : « le délégataire conduise 300 millions d’investissements pour valoriser ce monument emblématique qui a un rôle central dans l’attractivité touristique de Paris ».

Paris By Night : Illustration

La Tour Eiffel illuminée © Getty Images – Chesnot

Mais cette soudaine envie de valoriser le monument le plus visité de la capitale n’intervient pas par hasard ; cette décision correspond en vérité à l’agenda de la ville de Paris, qui candidate aux Jeux Olympiques de 2024 et à l’Exposition Universelle de 2025. Dans ce même communiqué, Anne Hidalgo a clarifié ses intentions : elle a « la volonté de valoriser davantage la tour Eiffel, d’en faire une vitrine irréprochable de la qualité de l’accueil parisien, et par là même de renforcer la qualité de l’offre culturelle et touristique de la capitale ».

Rénovations

Inaugurée dans le cadre de l’Exposition Universelle de 1889, la Tour Eiffel est l’emblème de Paris et peut s’enorgueillir du titre de monument le plus visité au monde, avec une moyenne de six millions de visiteurs chaque année. Les investissements seront donc de 20 millions d’euros par an. Une moitié de cette enveloppe totale de 300 millions sera totalement investie dans la rénovation et l’entretien du célèbre monument : les ascenseurs vont être rénovés (ceux-ci fonctionnent encore en partie avec les mécanismes mis au point du temps de Gustave Eiffel), la peinture va être refaite, un grand décapage sera organisé.

Paris : Pollution Warning

La Tour Eiffel, depuis le Trocadéro © Getty Images – Chesnot

Quant à la seconde moitié, elle sera dédiée à un plan d’amélioration de l’expérience de visite, grâce à une meilleure gestion des flux de touristes et une modernisation en profondeur de l’accueil. Ainsi, le parcours de visite du deuxième étage va être totalement repensé, de sorte à éviter les « bouchons » de visiteurs à certains passages.

Un abri pour les files de curieux est également à l’étude. Car pour le moment, les touristes font la queue sous les intempéries, ce qui n’est évidemment pas le moyen idéal d’accueillir les visiteurs étrangers. La billetterie va également avoir droit à sa refonte, afin d’augmenter le nombre de visiteurs (« raisonnablement », tient tout de même à préciser le communiqué). Enfin, l’illumination de la Tour Eiffel, qui se produit à chaque heure de la nuit, aura droit à une modernisation, de sorte à offrir un nouveau spectacle lumineux aux parisiens.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE