Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PICASSO 1932

10/10/2017 > 11/02/2018

Musée Picasso

- PARIS

expo_cercle_3 GAUGUIN

11/10/2017 > 22/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 ANDRÉ DERAIN, 1904 - 1914

04/10/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

L’Elbphilharmonie de Hambourg : joyau d’architecture

Agathe Lautréamont 13 janvier 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le 11 janvier dernier, il fallait être à Hambourg ! En présence du président de la République fédérale et de la chancelière allemande Angela Merkel, l’imposante Elbphilharmonie a accueilli un concert inaugural mémorable. Acoustique exceptionnelle, architecture lumineuse signée par le cabinet Herzog & de Meuron… Il se murmure déjà que le magnifique bâtiment serait le chef-d’œuvre architectural de la décennie. Découvrons, en images, les détails de cette structure ainsi que sa genèse.

elbe 6

L’Elbphilharmonie d’Hambourg © Herzog & de Meuron

Elle est là, dressée au bord de l’Elbe, comme un vaisseau amiral qui n’attendrait que le moment propice pour larguer les amarres. Un chef-d’œuvre de verre et de lumière qui brille d’une étonnante légèreté malgré la taille imposante de la construction.

L’Elbphilharmonie a été inaugurée en ce milieu de semaine avec tous l’honneur qui sied à un tel bijou architectural ; une prouesse esthétique qui en arriverait presque à faire oublier les déboires que le projet a connu au cours de sa construction. Mais peut-on lui en vouloir ? Car rares sont aujourd’hui les grands projets à être livrés dans les temps, avec un budget respecté…

elbe 3

La salle de concert © Herzog & de Meuron

Mais désormais, la Philharmonie de la ville de Hambourg, au nord de l’Allemagne, se dresse fièrement au niveau des docks de Haffencity, tournée vers l’horizon, attendant ses futurs visiteurs. Une promesse de dynamiser l’hyper-centre de la ville portuaire, qui se situe à l’embouchure du fleuve Elbe. Le public peut dès aujourd’hui profiter de cette somptueuse salle de spectacle, après quinze longues années d’attente et surtout, après une facture pour le moins salée : la structure avait été estimée à 77 millions d’euros au départ. Elle en aura finalement coûté 865 millions.

elbe 5

L’entrée du bâtiment  © Herzog & de Meuron

Derrière la construction de la Philharmonie, un duo d’architectes bien connu : Jacques Herzog et Pierre de Meuron. Les deux suisses, lauréats du prix Pritzker 2001 à qui l’on doit, entre autres, le stade des Jeux Olympiques de Pékin ou la Tate Modern de Londres, avaient envie d doter la ville portuaire d’une note résolument futuriste en livrant cette structure surprenante.

Et des propres aveux de Jacques Herzog, le projet ne fut pas de tout repos. Les retards se sont accumulés, les coûts ont explosé… Heureusement, la ville de Hambourg se montra de bout en bout très motivée par le projet, au point que le projet a été maintenu jusqu’au bout, malgré les nombreux aléas.

elbe 1

Le bâtiment dominant l’Elbe  © Herzog & de Meuron

La Philharmonie affiche vingt-six étages au compteur, tandis que son apparence externe joue sur le contraste des matières mais aussi des périodes architecturales. Le vaisseau tout de verre repose en effet sur un ancien entrepôt en brique rouge du port d’Hambourg, dans lequel était stocké les arrivages de cacao ; un édifice datant de 1966 qui est aujourd’hui classé aux Monuments Historiques.

Le regard du visiteur part donc d’un socle puissant solide, aux tons chaud, qui vient ensuite contraster avec une voilure toute en transparence et en légèreté, qui se termine en majesté par un toit dont la forme évoque celle d’une couronne, surplombant le cours de l’Elbe de ses cent dix mètres de hauteur.

elbe 4

L’acoustique est optimale dans la salle de concert  © Herzog & de Meuron

Au milieu du bâtiment a été installée une plateforme panoramique qui permet au public de se promener à l’extérieur de la Philharmonie, afin de profiter d’une vue imprenable sur les eaux du fleuve ainsi que sur les infrastructures du port de Hambourg… Mais pas seulement ! L’Elbphilharmonie est également enrichie d’un complexe hôtelier affichant 5 étoiles et 247 chambres, ainsi qu’une résidence de 45 appartements.

elbe 2

L’entrée de la Philharmonie  © Herzog & de Meuron

Reste la grande salle symphonique, qui a déjà reçu le sobriquet d’ « Elphie » de la part des habitants de la ville. Pas moins de 2100 sièges étalés sur trois étages, avec des gradins en vignobles. Les murs de la salle de concert ont été intégralement recouverts de panneaux en fibre de gypse : ceux-ci ont été mis au point à l’aide de la technologie 3D, afin qu’ils puissent restituer un son au plus près de la perfection. Une véritable prouesse architecturale donc, qui promet de trouver son public.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE