Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 ENTRE L'ART ET LA MODE

11/11/2016 > 26/02/2017

Galerie Azzedine Alaïa

- PARIS

expo_cercle_2 PETER CAMPUS

14/02/2017 > 28/05/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_3 ÉLI LOTAR

14/02/2017 > 28/05/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 BERNARD BUFFET

18/10/2016 > 05/03/2017

Musée de Montmartre - PARIS

LA NEWSLETTER

En attendant Mars : voyage dans l’espace avec Bertrand Dezoteux, galerie Audi Talents

Laura Bourdon 11 janvier 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Bertrand Dezoteux est lauréat Art contemporain Audi talents awards 2015. Il bénéficie à cet effet d’une exposition dans la galerie éphémère inaugurée par Audi, ouverte jusqu’en mai 2017 afin d’y accueillir l’ensemble des lauréats distingués dans les 4 catégories récompensées : Art contemporain, design, musique en images et court-métrage. Bertrand Dezoteux présente En attendant Mars jusqu’au 5 février, il s’approprie les deux étages de la galerie et nous convie à un voyage rétro-futuriste dans l’espace, une virée à la fois singulière, inspirante, aussi inquiétante. On a vu, et on vous en dit quelques mots.

En attendant Mars © Bertrand Dezoteux, courtesy de l’artiste

« J’ai été interpellé un jour par la photographie d’un groupe d’hommes vêtus de marcels et caleçons, assis sur un tapis dans une étrange pièce aux volumes minimaux », confie Bertrand Dezoteux. Et de cette photographie naîtra d’abord la curiosité. Qui sont ces hommes, que font-ils là, dans cette mise en scène rustique, tous arborant fièrement la même paire de chaussettes logotée « Mars 500 » ?

L’artiste découvre que les six hommes ont été sélectionnés pour participer à un programme scientifique expérimental intitulé Mars 500. Une simulation de vol sur la planète Mars, où six hommes de nationalités différentes vivent ensemble, enfermés dans une capsule de navette spatiale pendant 520 jours totalement coupés du monde, dans la banlieue de Moscou (c’était entre 2010 et 2011).

dezoteux-5

En attendant Mars © Bertrand Dezoteux, courtesy de l’artiste

Séduit par cette aventure, Bertrand Dezoteux s’intéresse plus avant à la pseudo-expédition sur la planète rouge. Le but de l’expérience ? L’étude des répercussions psychologiques et physiologiques d’un tel isolement, en condition réelle (excepté l’apesanteur et les radiations). De cette expérience, naîtra le projet que Bertrand Dezoteux présentera en 2015 lors de sa candidature à Audi talents awards : à savoir restituer à sa manière, poétique, entre théâtre filmé et réalité documentée, l’expérience Mars 500. Un projet qui lui valut le prix Audi pour l’Art contemporain, un voyage en Russie à la rencontre des six astronautes en devenir, et une exposition que l’on découvre jusqu’au 5 février.

dezoteux-1

En attendant Mars © Bertrand Dezoteux, courtesy de l’artiste

L’exposition est à l’image de la pratique protéiforme de Bertrand Dezoteux. Entre réalité et fiction, nous sommes plongés dans l’atmosphère confinée parfois intrigante d’un quotidien réinventé : celui des six apprentis astronautes pendant leur immersion de 520 jours en Russie, à l’intérieur d’une capsule spatiale. Des photographies, puis des images compilées dans un film à la croisée de la recherche documentaire et de l’imaginaire, donnent à voir les activités auxquelles se livrent les six habitants de la capsule : devenus adeptes des loisirs créatifs, pour conjurer l’ennui. Une réalité plus proche de « l’ordinaire » que des récits héroïques véhiculés par la NASA.

15979059_10210628300881093_1991437745_n

© Exponaute

La visite se poursuit par la reconstitution sous forme d’installation de l’habitacle et de ses locataires, au moyen de décors en carton et de marionnettes. Des marionnettes auxquelles le jeune artiste donne vie dans un film d’animation, prouvant là encore sa maîtrise d’une discipline qu’il connaît bien, celle de la réalisation de films expérimentaux à partir de logiciels de modélisation 3D, créant des mondes en mutation peuplés de créatures hybrides.

Si la pratique de l’artiste est la plupart du temps traversée par la science-fiction, elle l’est d’autant plus dans le cadre d’En attendant mars car le rapport à l’espace est ici direct : son esthétique, ses héros, leur façon de vivre et de lutter contre l’isolement, l’ennui, est ici brillamment mis en lumière. L’exposition convoque plusieurs champs de compétences, liés à l’art mais aussi à la philosophie, au design et à la science ; elle interroge les indices de notre temps, notre rapport aux autres et notre imaginaire, une incarnation contemporaine de notre désir d’ailleurs.

dezoteux-l-equipe

En attendant Mars © Bertrand Dezoteux, courtesy de l’artiste

« En attendant Mars », galerie éphémère Audi Talents, du 11 janvier au 5 février 2017, un commissariat de Gaël Charbau. 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE