Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PICASSO 1932

10/10/2017 > 11/02/2018

Musée Picasso

- PARIS

expo_cercle_2 GAUGUIN

11/10/2017 > 22/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_3 ANDRÉ DERAIN, 1904 - 1914

04/10/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 MONET COLLECTIONNEUR

14/09/2017 > 14/01/2018

Musée Marmottan Monet - PARIS

LA NEWSLETTER

10 expos à ne pas manquer en 2017, partout en France !

Laura Bourdon 5 janvier 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Alfred Sisley, Auguste Rodin, Fernand Léger… A Paris comme ailleurs, la programmation des expositions 2017 est pour le moins alléchante ! Entre la célébration des 40 ans du Centre Pompidou et les nombreuses manifestations culturelles qui en découlent partout dans l’Hexagone, le centenaire du sculpteur Auguste Rodin ou encore, les 500 ans de la création de la ville du Havre : l’année 2017 promet de belles échappées artistiques et ce, partout en France ! Visite. 

200n09036_73njl

Raoul Dufy, Nice, La Baie des anges, 1927

Raoul Dufy, le bonheur de vivre au Palais Lumière, Evian-les-Bains

« Raoul Dufy est plaisir », confiait l’écrivain Gertrude Stein au sujet de l’artiste qui, même dans ses années les plus sombres, parvenait à exprimer la joie de vivre dans ses tableaux, gouaches et dessins. Dufy se frotte à tous types de créations : peinture, dessin, céramique, décoration d’intérieur ; essaimant son éternelle joie de vivre sur l’ensemble de son oeuvre. Très tôt, son utilisation joyeuse de la couleur et de la lumière séduit, et accompagne les avant-gardes parisiennes du début du XXe siècle.

Au Palais Lumière d’Evian-les-Bains, l’exposition « Raoul Dufy, le bonheur de vivre » rassemble quelques 200 pièces majeures et met l’accent sur les collaborations de l’artiste avec les grands créateurs de son temps.

Raoul Dufy, le bonheur de vivre, Palais Lumière, Evian-les-Bains, du 11 février au 5 juin 2017

Henri Fantin-Latour (1836-1904), A fleur de peau, au musée de Grenoble

henri-fantin-latour-au-musee-de-grenoble

Henri Fantin-Latour, Nature morte dite « de fiançailles », 1869 © Musée de Grenoble

Après le musée du Luxembourg, la rétrospective Fantin-Latour voyage au musée de Grenoble, ville natale de l’artiste. Peintre majeur du XIXe siècle et pourtant parfois oublié, l’exposition permet d’explorer l’ensemble des facettes de l’artiste à travers ses nombreux autoportraits, portraits de groupes et somptueuses natures mortes ; elle rassemble dans un parcours chronologique une soixantaine de tableaux, lithographies, dessins et études préparatoires.

Fantin-Latour. A fleur de peau, Musée de Grenoble, du 18 mars au 18 juin 2017

Les frères le Nain au Louvre-Lens

Le musée du Louvre-Lens rend hommage aux trois frères Le Nain, Antoine, Louis et Mathieu, peintres du XVIIe siècle célèbres de leur vivant puis redécouverts quelques siècles plus tard par l’écrivain et critique d’art Champfleury ; dont ils obtiendront la qualification de « peintres de la réalité ». C’est la première exposition qui leur est consacrée depuis plus de trente-cinq ans, l’occasion d’explorer leurs célèbres compositions de scènes paysannes, religieuses et mythologiques.

Les frères Le Nain, musée du Louvre-Lens, du 22 mars au 26 juin 2017

Fernand Léger. Le Beau est partout, au Centre Pompidou-Metz

fernand-leger

Fernand Léger, Les Loisirs-Hommage à Louis-David, 1948-1949 © Centre Pompidou

2017 marque l’anniversaire de création du Centre Pompidou, inauguré par le président Valery Giscard d’Estaing le 31 janvier 1977. A cette occasion, pas moins de 50 événements dans 40 villes de France et d’outre-mer ponctueront l’année, dont une rétrospective d’envergure que dédiera le Centre Pompidou-Metz à Fernand Léger. Artiste engagé en faveur du progrès social et de la démocratisation de la culture, l’exposition explorera les liens du peintre avec le cinéma, l’architecture, le cirque, ou encore le spectacle vivant.

Fernand Léger. Le Beau est partout, Centre Pompidou-Metz, du 20 mai au 30 octobre 2017

Alfred Sisley, maître de l’impressionnisme, Caumont Centre d’art, Aix-en-Provence

sisley

Alfred Sisley © Colección Carmen Thyssen-Bornemisza en depósito en el Museo Thyssen-Bornemisza

Après la splendide exposition Turner à l’Hôtel de Caumont Centre d’Art d’Aix-en-Provence, puis celle de Marilyn, c’est à une figure flamboyante du mouvement impressionniste que l’institution rend hommage : Alfred Sisley. D’origine anglaise, élève de Charles Gleyre, Sisley se voua toute sa vie durant à la peinture de paysages. Il laisse derrière lui une oeuvre foisonnante, peignant les effets de la lumière dansant sur l’eau, l’éclat du soleil d’hiver sur la neige, le mouvement des arbres sous le vent… Une invitation à la rêverie contemplative que l’on attend déjà avec impatience !

Sisley l’impressionniste, Hôtel de Caumont, Aix-en-Provence, Du 10 juin au 15 octobre 2017

Michel Nedjar, Introspective au LaM

Artiste à la croisée de l’art brut et de l’art contemporain, Michel Nedjar, né en 1947, sera prochainement à l’honneur d’une grande exposition au LaM ; là où l’artiste céda en 1999 son immense collection d’art brut (probablement la plus importante du genre). Surtout réputé pour la création de poupées de chiffons qu’il glane dans le quartier de la Goutte d’Or, l’exposition présentera d’autres aspects de son travail tels que ses sculptures, peintures, et son activité moins connue de cinéaste expérimental.

Michel Nedjar, introspective, LaM, du 24 février au 4 avril 2017

Aventuriers des mers, de Sindbad à Marco Polo, au Mucem

Embarquez aux côtés des plus grands navigateurs pour un périple en Méditerranée, à la recherche des trésors de l’Orient. « Aventuriers des mers, de Sindbad à Marco Polo » convoque les récits de voyages de ces illustres explorateurs qui très tôt, ont appris à surmonter leurs craintes pour partir à l’aventure. Une exposition dont la première version est actuellement présentée à l’IMA, qui posera ses bagages à partir du mois de juin au Mucem.

Aventuriers des mers, Mucem, du 7 juin au 9 octobre 2017

Pierre & Gilles « Clair-obscur », au MuMa

pierre-et-gilles

Pierre et Gilles, Les deux marins, 1993

Le monde enchanté de Pierre & Gilles s’appropriera les cimaises du MuMa, au Havre, à partir de l’été 2017 ! Quelques 80 œuvres seront ainsi regroupées retraçant le parcours des deux complices depuis les années 70 à aujourd’hui ; une œuvre oscillant entre photographie et peinture, nourrie de cinéma, de contes de fée et de culture populaire, autant que de héros empruntés aux mythes anciens et à la Bible.

Pierre & Gilles : « Clair-obscur », MuMA, du 27 mai au 20 août 2017

Une saison Picasso à Rouen

C’est l’événement du printemps 2017 à Rouen : trois expositions consacrées à Pablo Picasso. L’atelier de l’artiste à Boisgeloup, son travail de céramiste et ses échanges avec le sculpteur Julio Gonzalez sont les trois thématiques retenues par le musée des Beaux-Arts de Rouen, le musée de la Céramique et le musée Le Secq des Tournelles. A partir du 1er avril 2017 !

Musées des Beaux-Arts, de la Céramique et Le-Secq-des-Tournelles à Rouen, avril-septembre 2017

Le baiser dans l’art – De Rodin à Wang Du au musée des Beaux-Arts de Calais

A l’occasion du centenaire de la disparition d’Auguste Rodin, plusieurs lieux lui rendent hommage ; outre la très attendue exposition aux Galeries Nationales du Grand Palais, la carte blanche à Anselm Kiefer au musée Rodin, le musée des Beaux-Arts de Calais déploie une exposition qui consacre l’un des thèmes les plus populaires de son oeuvre : le Baiser.

Depuis la création du Baiser par Rodin en 1887, l’exposition montrera comment les artistes, internationaux, modernes et contemporains, se sont emparés de la thématique ; parmi eux : Brancusi, Picasso, Ange Leccia…

Le Baiser dans l’art – De Rodin à Wang Du au musée des Beaux-Arts de Calais, du 8 avril au 17 septembre 2017

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE